betgrw

Constat de début de camp : Joshua Roy et Emil Heineman ont une chance de se faire valoir

C’est ce matin que, pour la première fois, les gars sautent sur la glace en marge d’un vrai entraînement du camp d’entraînement. Après les tests physiques d’hier, ça commence donc pour de vrai.

Les recrues du camp des recrues vont avoir la chance de percer l’alignement – jusqu’à un certain point, évidemment – et Martin St-Louis va quant à lui avoir la chance de tester des choses.

Avec 72 gars au camp, il faut en prendre et en laisser avec ce qu’on voit, mais au final, on peut quand même commencer à tirer quelques conclusions avec ce que l’on voit.

Notons que les deux premiers groupes s’affrontent ce matin (petit match intra-équipe) et le groupe A va s’entraîner par la suite. Les groupes C et D, eux, le feront en PM.

On peut donc commencer à constater que Martin St-Louis place ses joueurs pour commencer à former des trios. Ils ne sont pas coulés dans le béton, évidemment, mais il y a des indices.

Le fait de voir Emil Heineman sur « le premier trio » de Nick Suzuki et Cole Caufield (qui a marqué deux fois rapidement dans le match A contre B) et de voir Joshua Roy avec Sean Monahan (qui a l’air en forme) et Kirby Dach nous donne des indices.

Est-ce que cela veut dire que c’est Alex Newhook qui est pressenti pour piloter le troisième trio? On peut penser que oui puisque Monahan et Dach se complètent bien, mais on ne peut rien conclure non plus.

On peut spéculer un brin, par contre.

Il est utopique de penser que Roy et Heineman vont commencer l’année sur le top-6 du Canadien, évidemment. Ceci dit, ce que cela veut sûrement dire, c’est que les deux auront une bonne chance de percer l’alignement.

Et ça commence aux côtés de deux bons duos.

Roy a connu un bon camp des recrues, mais Heineman a déçu. Il faut pondérer ce qu’on a vu la semaine dernière, donc.

Il faut aussi en prendre et en laisser puisque ce n’est pas parce que le premier but intra-équipe appartient à Lias Andersson et que le deuxième appartient à Joshua Roy qu’ils sont pour autant sur un pied d’égalité.

Le camp en entier va décider de ça… mais Andersson joue bien ce matin.

Notons que dans le groupe A, Justin Barron, Arber Xhekaj et William Trudeau sont les gros défenseurs. Jordan Harris et David Savard sont les gros noms du côté du groupe B chez les défenseurs et Michael Pezzetta est aussi présent à l’attaque.

En vue de cet après-midi, on remarque que le groupe C est notamment composé de Brendan Gallagher, Tanner Pearson et Rafaël Harvey-Pinard. Owen Beck, un joueur de centre, y est aussi… tout comme l’espoir Sean Farrell.

Johnathan Kovacevic, Kaiden Guhle, David Reinbacher et Miguel Tourigny sont les gros noms à la ligne bleue.

Alex Newhook, Josh Anderson, Joel Armia et Jake Evans sont les réguliers du groupe D – ce qui ne veut pas dire qu’ils sont des derniers de classe en ce moment, par ailleurs.

La preuve? Samuel Montembeault est le gardien dans le groupe D. Mike Matheson, Logan Mailloux et Gustav Lindstrom sont quant à eux les gros défenseurs du groupe.

J’ai vraiment le sentiment qu’en ce moment, le Canadien tente de faire des duos d’attaquants qui seront, éventuellement, complétés par un troisième gars quand le temps de jouer des vrais matchs viendra.

Caufield/Suzuki, Monahan/Dach, Newhook/Anderson et Armia/Evans sont des groupes qui me sautent aux yeux en ce moment.

PLUS DE NOUVELLES