Cole Caufield voté meilleur joueur du Big Ten par ses pairs

À ce stade-ci, vous savez probablement que Cole Caufield est plutôt bon au hockey. Il a tout écrasé sur son passage cette saison, terminant la plus récente campagne de la NCAA au premier rang des buteurs et des pointeurs parmi tous les joueurs de niveau collégial aux États-Unis.

Pas mauvais, le jeune!

Maintenant que la saison régulière est terminée dans la NCAA, le Wisconsin State Journal a décidé de mener un sondage auprès des joueurs du Big Ten (la conférence dans laquelle Caufield évolue) pour leur permettre de s’exprimer et de nommer les meilleurs de la conférence sur quelques plans.

Ai-je besoin de vous dire qui a raflé les titres de « meilleur attaquant » et « meilleur joueur »?

Sans grande surprise, c’est le jeune espoir du Canadien qui a mérité les deux honneurs. Dans les deux cas, il a terminé au premier rang devant son coéquipier Dylan Holloway et devant Sampo Ranta, un attaquant de l’université du Minnesota.

À noter que Cam York et Jack LaFontaine, les deux finalistes qui accompagnent Caufield pour le titre officiel du meilleur joueur de l’année, n’ont même pas fait partie du podium dans le vote des joueurs.

Et il semblerait que la compétition n’ait même pas été bien forte :

Le vote a été tout aussi clair pour le titre de meilleur attaquant que pour celui de meilleur joueur : Caufield était le choix des joueurs par une marge importante – Todd D. Milewski, du Wisconsin State Journal

C’est une autre preuve que la saison que le jeune franc-tireur a connue était vraiment exceptionnelle. C’est une chose d’avoir la reconnaissance des médias, mais d’obtenir celle de ses pairs comme étant le meilleur joueur de toute sa conférence, c’en est une autre. Après tout, les gars le côtoient sur la glace à chaque match, ils sont bien placés pour en témoigner!

Bref, encore de la reconnaissance pour Caufield, qui a vraiment laissé sa marque sur le hockey collégial américain cette année. Il faudra voir s’il mettra également la main sur le titre officiel de meilleur joueur du Big Ten, puis sur le Hobey Baker, mais disons qu’on parle d’un autre argument qui devrait jouer en sa faveur.

À suivre, donc.

PLUS DE NOUVELLES