Cole Caufield : un contrat pont, à la place d’un contrat à long terme?

En ce moment, Kent Hughes a quelques dossiers sur la table. Mais vous savez comme moi qu’il y en a un en particulier qui retient l’attention et qui est un brin plus importante que les autres : celui de Cole Caufield.

Tit-Cole en est à la dernière année de son contrat d’entrée dans la LNH et on s’attend à ce qu’il fasse sauter la banque. Le hic, c’est qu’on se questionne à savoir quelle serait la durée de l’entente idéale dans son cas…

Évidemment, le Canadien aimerait l’avoir à long terme. On n’a pas vu de joueur comme lui depuis un bout de temps à Montréal et l’organisation en est consciente. Mais, Cole, lui, au niveau personnel…

Pourquoi déciderait-il de signer un contrat de huit ans (on jase) avec le CH? Pourquoi déciderait-il de faire comme Matt Boldy, qui vient de parapher une entente de sept ans avec le Wild du Minnesota qui lui rapportera sept millions $ par saison?

Eric Engels explique qu’il est peut-être plus préférable pour Caufield de signer un contrat pont, à la place d’un contrat à long terme :

Et ce n’est pas fou. Comme je l’ai dit, c’est sûr que le Canadien aimerait l’avoir dans ses rangs pour encore très longtemps. Mais si Caufield veut faire sauter la banque, il ne signera pas d’entente à long terme parce que le CH n’est pas prêt à le payer 10 millions $ par année dès maintenant.

Comme l’explique Engels, en signant un contrat à court terme, Caufield est garanti de toucher un salaire très respectable et il aura l’occasion d’en toucher encore plus à la fin du contrat lorsqu’il entrera dans son prime et qu’il aura déjà marqué les gros buts qu’il va marquer.

Le journaliste de Sportsnet compare la situation à celle de Jason Robertson et c’est loin d’être fou. Robo a choisi de s’entendre avec les Stars pour quatre ans et il gagnera 7.75 millions $ jusqu’en 2025-2026. À ce moment-là, le joueur des Stars sera âgé de 27 ans…

Tony Marinaro, sur les ondes de BPM Sports, y est allé dans le même sens.

« Pour moi, ça s’enligne vers un contrat de quatre ou cinq ans. Pas plus! » – Tony Marinaro

Intrigant, tout ça…

Là, il sera intéressant de voir quelles seront les stratégies de Caufield et son agent (Pat Brisson) en vue de ces négociations. Et j’imagine que je ne suis pas le seul à avoir hâte au dénouement de ce dossier si spécial…

Cole Caufield est un joueur unique et c’est pourquoi les partisans souhaitent voir Kent Hughes le garder pour le plus longtemps possible. Mais, malheureusement…

Ce n’est pas de cette façon-là que ça marche dans la LNH d’aujourd’hui.

En rafale

– Non mais, quelle belle histoire.

https://twitter.com/RC_Sports/status/1615468406613975044

– J’aime le soutien qui lui est offert.

– Je m’en souviens comme si c’était hier!

– Des nouvelles chez les Capitals et leurs blessés.

– C’est maintenant officiel.

PLUS DE NOUVELLES