Cole Caufield inscrira « facilement » 40 buts la saison prochaine, croit Renaud Lavoie

Ça fait déjà quelques semaines que Cole Caufield produit à un rythme infernal. Le petit #22 fait oublier son début de saison difficile, lui qui avait inscrit 28 points à ses 25 derniers matchs avant la rencontre de ce soir.

Et à ça, on peut déjà ajouter un autre but et une autre passe étant donné que c’est ce qu’a récolté Caufield durant la première période de la rencontre du jour.

Et comme le jeune homme produit à un excellent rythme depuis déjà un bon moment, on commence à réaliser que sa production actuelle n’est pas que le fruit d’une bonne séquence éphémère. Le joueur méconnaissable du début de saison semble désormais parti, et c’est tant mieux ainsi.

Ce qui devient dangereux, par contre, c’est que cette belle production fait en sorte qu’il y aura des attentes titanesques pour Caufield la saison prochaine. Ce soir, par exemple, Renaud Lavoie a profité de son passage à JiC pour dire qu’il s’attend à ce que Caufield inscrive « facilement » 40 buts en 2022-23.

En fait, il s’attend à ce qu’il frôle le plateau des 50 buts et qu’il ait de bonnes chances de se retrouver dans le top-15 des meilleurs buteurs de la ligue.

Mettons les choses au clair : j’adore voir Cole Caufield jouer au hockey. Je crois qu’il a tout le potentiel du monde et qu’il sera l’un des catalyseurs de l’attaque du CH à court, moyen et long terme.

Mais…

En ce moment, Caufield est dans des conditions avantageuses pour performer. Le CH dispute des matchs sans importance et il n’affronte pas nécessairement le gardien #1 des équipes à chaque match en raison de sa place au classement.

Produire sans pression, c’est une chose. Produire sous pression, c’en est une autre.

Comprenez-moi bien : je crois que Caufield connaîtra une excellente saison en 2022-23, mais je suis loin d’être certain qu’il atteindra assurément le plateau des 40 buts. Encore moins qu’il le fera facilement et encore moins qu’il frôlera le plateau des 50 filets.

Caufield célébrera ses 22 ans au cours de la prochaine campagne. À l’heure actuelle, seuls deux joueurs dans la LNH (Jason Robertson et Josh Norris) sont dans le top-30 des buteurs et sont âgés de 22 ans et moins.

Est-ce que Caufield pourrait atteindre le plateau des 40 buts la saison prochaine? Ce n’est pas impossible, mais ce n’est pas probable. Au lieu d’avoir d’énormes attentes envers le jeune homme (souvenez-vous de la dernière saison morte), laissons-le faire ce qu’il fait de mieux. Après tout, c’est depuis qu’il joue sans pression que ça va bien pour lui, non?

PLUS DE NOUVELLES