Cole Caufield doit comprendre ce qu’il doit faire (et ne pas faire)

La nouvelle est tombée hier : Cole Caufield a décidé de passer une deuxième saison dans la NCAA pour parfaire son développement. Marc Bergevin avait affirmé il y a quelques semaines que l’ailier avait encore des choses à améliorer, tout en laissant sous-entendre qu’il allait rester avec les Badgers du Wisconsin la saison prochaine.

Et c’est certainement tant mieux, même si l’équipe, qui n’a pas connu énormément de succès cette année, ne s’améliorera visiblement pas en vue de la campagne 2020-21.

K’Andre Miller, choix de première ronde des Rangers de New York, et Alex Turcotte, repêché au 5e rang de l’encan 2019 par les Kings de Los Angeles, ont tous les deux signé leur contrat d’entrée dans la LNH.

Caufield connaît une bonne année, avait dit le directeur général du Canadien. Mais à nos yeux, il n’est pas prêt. On va prendre une décision à la fin de l’année. S’il veut vraiment quitter le collège, on ne le forcera pas, mais on va lui recommander de rester [au Wisconsin].

– Marc Bergevin à Mathias Brunet il y a trois semaines

On souhaite le préparer le mieux possible pour la LNH. D’ailleurs, son entraîneur avec les Badgers, Tony Granato, pense que cette décision est la bonne pour Caufield. Il en a discuté avec La Presse, qui en a pondu un excellent article aujourd’hui.

Les gens se disent : il retourne au collège parce qu’il n’a pas eu une bonne année. Non, Cole a connu une saison incroyable. Il a été le meilleur marqueur de sa conférence même s’il en est à sa première année, il joue bien défensivement. C’est important de reconnaître qu’il a connu une saison phénoménale.

Je veux qu’il essaie des choses, je veux qu’il comprenne ce qu’il peut et ne peut pas faire. C’était une bonne année d’apprentissage pour lui. Sa production était bonne. Il va s’améliorer sur certaines choses. Il y a toujours des choses qu’un joueur doit polir. On va regarder de la vidéo, on va regarder ce que Claude [Julien] demande aux ailiers de faire et on va lui enseigner.

– Tony Granato à La Presse

Cette saison, Caufield a amassé 36 points en 36 matchs, dont 19 buts. Sa production a été excellente, surtout pour un joueur de son âge, mais il faudra qu’il s’améliore dans plusieurs autres aspects du jeu, comme l’a dit son entraîneur.

La patience est donc de mise, mais c’est pour le bien du jeune.

PLUS DE NOUVELLES