Claude Julien n’a retrouvé son plein salaire qu’il y a deux semaines

23 équipes de la LNH paient leur groupe d’entraîneurs à plein prix, malgré la pandémie. C’est donc dire que huit équipes de la LNH n’ont toujours pas arrêté de couper dans le salaire de ses instructeurs…

Le Canadien de Montréal en ferait partie, selon ce que rapporte Frank Seravalli dans une étude de la situation à travers la ligue.

Les Ducks, les Blue Jackets, les Oilers, les Kings, le Wild, le Canadien et les Predators coupent tous à différents niveaux la paie de ses entraîneurs.

Seravalli explique que le staff du CH ne recevrait que 80% de son salaire. L’organisation conserverait donc 20% de l’argent qui leur est dû afin de payer d’autres factures et limiter les effets de la pandémie. Ainsi, Claude Julien n’aurait toujours pas retrouvé son plein salaire.

On vous rappelle que jusqu’au 30 septembre, cette coupure de 20% était remboursable lorsque les amateurs seraient de retour dans les estrades… Mais la situation a changé le 1er octobre, et il n’y aurait plus de promesse de rembourser ce 20%. 

https://twitter.com/frank_seravalli/status/1352416932343865346

Il n’y a rien de mal à vouloir sauver de l’argent… Mais il s’agit d’une décision particulière de la part de la troisième équipe la plus riche de la LNH.

Entendons-nous : les Sénateurs, les Hurricanes, les Panthers et les Coyotes paient leur groupe d’entraîneurs à 100%. Ouf. 

À ce point-ci, qui est à blâmer? Le Canadien qui coupe malgré sa richesse, ou les groupes d’entraîneurs des autres villes qui ne sont pas prêts à prendre un coup pour maintenir la santé financière de la ligue? Notre réaction pourrait être de lancer des flèches au CH, mais je crois qu’il faut au moins se poser les bonnes questions.

MISE À JOUR : Frank Seravalli a tenu à ajouter quelques minutes apres sa première publication que le Canadien avait finalement recommencé à payer ses entraîneurs le 3 janvier dernier. C’est le CH lui-même qui lui aurait indiqué ceci après la publication de son tweet initial.

PLUS DE NOUVELLES