Claude Julien est en train de trouver son « chouchou »

Les joueurs de soutien sont nombreux à danser chez le Canadien de Montréal. Charles Hudon, Matthew Peca, Kenny Agostino, Michael Chaput et Nicolas Deslauriers sont des joueurs interchangeables. Hudon n’est certes pas le favori de Claude Julien. Non pas par son manque d’éthique, mais pas son inconstance et son indiscipline. Peca (et sa vitesse) pourra se faire valoir ce soir, alors qu’il sera de retour en uniforme. C’est le moment d’impressionner ceux qui l’observeront attentivement.

Enfin bref, le favori de ce peloton demeure sans aucun doute Kenny Agostino. On peut humer facilement que cet attaquant polyvalent est en train de devenir l’un des favoris du pilote en chef du bleu-blanc-rouge. En 12 joutes, l’ancien choix des Penguins a récolté un total de cinq points, dont un seul but. Parmi les joueurs marginaux, il est celui qui reçoit le plus de minutes d’utilisation avec une moyenne de 12 minutes 01. En plus de ça, il obtient en moyenne 1 minute 14 en avantage numérique. Ce n’est pas rien.

Lors de ses cinq derniers matchs, Agostino a ramassé trois mentions d’aide, ce qui rend particulièrement heureux Claude Julien. Julien peut désormais compter sur son éthique de travail au lieu d’un gars comme Nikita Scherbak qui a réchauffé les bancs des gradins pendant tout son temps à Montréal. Des pions comme Agostino et Chaput sont moulés pour Claude Julien, ce qui fait en sorte qu’ils prennent une place importante au sein du groupe.

Peu importe l’importance que Claude Julien accorde à Kenny Agostino, il ne demeure qu’un élément complémentaire et non le type de joueur qui s’imposera comme l’un des principaux de cette famille. Mais peu importe, quand l’amour rend aveugle, ça peut devenir aussi perturbant que la situation David Schlemko.

PLUS DE NOUVELLES