Claude Julien doit trouver une étincelle

Le Canadien demande à ses partisans de créer l’étincelle alors que le club lui-même n’y arrive pas vraiment sur la glace. Claude Julien est constamment en mode solutions – depuis le camp d’entraînement – parce que les différentes combinaisons ne marchent pas, du moins à long terme.

La victoire de 10-1 aux mains des Red Wings il y a deux semaines n’était finalement qu’un beau mirage. Toutes les combinaisons ont cliqué et on se disait enfin que les solutions avaient été trouvées. Sauf que 5 matchs après, le CH n’a gagné qu’une seule partie.

« J’essaie de trouver une étincelle. Des fois, il faut faire des changements pour trouver une étincelle. […] On change les choses, mais ce n’est pas vraiment une question de qui joue avec qui. C’est surtout à quel point on va travailler fort »

– Claude Julien

Certes, la façon de travailler est importante, mais on ne va pas se cacher que la chimie est aussi primordiale sur un trio ou un duo. En parlant d’étincelle, pourquoi ne pas remettre Galchenyuk au centre ? C’est à peu près la seule chose que Julien n’a pas encore essayée. Le #27 a connu ses meilleurs moments en carrière au centre.

L’entraîneur-chef du Tricolore a voulu secouer les choses en mettant Pacioretty avec Drouin et Galchenyuk avec Danault. Espérons que ces nouvelles combinaisons fonctionnent.

Julien essaie de changer les choses en essayant de reconstituer des trios qui n’ont pas fonctionné dans le passé. Danault n’avait pas aimé sa première expérience avec Chucky

Le Canadien a une fiche de 1-8-2 lorsque le #67 et le #92 jouent ensemble…

L’autre souci qui se pose, c’est que le Canadien n’a pas d’éléments pour créer l’étincelle. En tout cas, ils se trouvent désormais hors de Montréal. Mais Julien doit la trouver malgré tout ; c’est son travail.

En défense, Shea Weber sera absent pour au moins les 3 prochains matchs en raison d’une blessure au pied (d’après le Canadien). La bonne nouvelle, c’est que Jeff Petry a réussi à remplacer Weber pendant sa première période d’absence. Par contre, il sera intéressant de voir si à long terme il remplira ce rôle avec brio. En plus, Karl Alzner devient le défenseur #3, et Schlemko #4. Ça n’a rien de rassurant…

PLUS DE NOUVELLES