Claude Giroux, le vétéran dont les Sénateurs avaient besoin

Après cinq années dans les bas-fonds du classement de la LNH, la reconstruction est désormais finie à Ottawa. Oui, Pierre Dorion avait mentionné la même chose l’an dernier, mais cette saison, ça semble être pour de vrai.

Parce que cet été, les Sénateurs ont fait plusieurs acquisitions qui devraient permettre au club de passer au prochain niveau.

On peut penser à Alex DeBrincat, un joueur de 24 ans qui compte déjà sur deux campagnes de 41 buts à son actif, en plus d’une saison de 32 filets en 52 rencontres (50 buts sur 82 matchs).

Au gardien de but Cam Talbot, qui a participé au Match des étoiles la saison dernière.

Mais l’acquisition qui pourrait faire la plus une grosse différence autant sur la glace qu’à l’extérieur, est probablement celle de Claude Giroux. Après plus de 1000 matchs dans la LNH et près de 100 autres en séries, sa présence sera cruciale pour les jeunes Sénateurs. Giroux, qui a été capitaine des Flyers pendant presque neuf saisons, un record de franchise, amènera une bonne dose de leadership dans la capitale fédérale.

Sans surprise, il a d’ailleurs été nommé assistant capitaine à Brady Tkachuk aujourd’hui.

Notons que les deux assistants à Tkachuk, Thomas Chabot et Claude Giroux, parlent français. Cela rendra évidemment les Gatinois, et quelques politiciens québécois, très fiers…

Cette arrivée réduira donc la pression sur les épaules de Tkachuk, un des plus jeunes capitaines de l’histoire de la LNH. Giroux est un vétéran avec énormément d’expérience qui saura épauler le jeune homme, mais il devrait aussi être en mesure de lui donner de la place quand il en aura besoin.

À 34 ans, il ne faut pas s’attendre à voir Giroux piler sur les pieds de Tkachuk.

Mais il s’agit du genre de vétéran parfait pour une équipe comme les Sénateurs. Ces derniers n’ont pas pu compter sur un vieux de ce genre depuis le départ de Craig Anderson il y a quelques années.

Ajouter le franco-ontarien et DeBrincat fera de l’attaque des Sens une des plus dangereuses de la ligue. Puisque l’équipe est encore très jeune, il ne faut pas s’attendre à la voir soulever la Coupe Stanley dès cette année, mais Ottawa pourrait certainement faire partie des équipes surprises dans la LNH cette saison.

En rafale

– Des candidats intéressants.

– Il en a impressionné plusieurs.

– Grosse victoire.

– Wow.

– Quelques joueuses de la WNBA en font partie.

PLUS DE NOUVELLES