betgrw

CF Montréal : Kei Kamara prendra la direction de Chicago, selon Tony Marinaro

Ce matin, Tony Marinaro s’est pris pour Kevin Weekes (même si sa caméra était bien cadrée) pour nous sortir une nouvelle de dernière heure concernant Kei Kamara et le CF Montréal.

Selon ses informations, le CF Montréal a échangé l’attaquant au Fire de Chicago. En retour de ses services, de l’argent d’allocation générale sera versé au club montréalais.

Il était temps que le dossier soit réglé puisque ce matin à la radio avec Jean-Charles Lajoie (BPM Sports), Olivier Renard n’avait pas exactement été tendre à l’endroit de l’attaquant, qui avait demandé à quitter pour des raisons contractuelles.

L’expression «ne pas y aller de main morte» s’applique ici.

Kamara avait notamment été traité de mauvais meneur d’hommes par le directeur sportif du CF Montréal parce qu’il se place devant les autres en les tirant vers le bas.

Il est vrai qu’à côté de Samuel Piette…

Parce que le club ne pouvait pas l’échanger contre rien du tout afin de créer un vilain précédent au sein de l’organisation, il fallait trouver le meilleur fit possible au sein pour que le club y gagne aussi.

Mais si ça n’avait été que de l’orgueil de la direction, Kamara aurait rapidement pris le costume de la mascotte.

Rappelons qu’il y a quelques semaines, Kei Kamara avait fait une sortie sur Instagram en mentionnant qu’il aurait aimé finir sa carrière à Montréal, mais que c’est avec le coeur brisé qu’il s’est rendu compte que cela n’arrivera pas.

Malgré l’année d’option du club, on sentait que le dossier était insoutenable (et les propos d’Olivier Renard en sont la preuve) puisqu’il voulait plus d’argent et plus d’années de contrat.

Prolongation

Pour les partisans de soccer et du CF Montréal, il est dommage de voir que l’équipe de l’an passé, qui avait été étonnante et amusante à suivre, se démantèle peu à peu. Kamara, dont la saison 2022 a été surprenante, est un exemple, tout comme Wilfried Nancy.

Et dans les deux cas, ça s’est mal fini.

C’était prévisible, mais quand même : c’est dommage pour les fans de sport de Montréal, dont l’offre sportive n’est pas égale à celle de d’autres villes aux États-Unis ou de Toronto.

Avec le Canadien en reconstruction et les Alouettes qui ont jeté le gros bon sens par la fenêtre, il est dur de s’attacher aux équipes d’ici.

PLUS DE NOUVELLES