Centre Bell : on a demandé au docteur Arruda d’autoriser plus de 18 000 personnes

Le docteur Horacio Arruda a fait le tour des médias au cours des dernières heures pour expliquer sa décision de permettre 1 000 personnes de plus dans le Centre Bell dès ce soir (et pour faire le point sur la confusion à l’égard du vaccin d’AstraZeneca). En fait, il a surtout fait le tour de certains médias, choisissant d’offrir une entrevue à Patrick Lagacé (hier) et à Paul Arcand (ce matin), tous les deux au 98,5 FM.

Rappelons qu’en début de semaine, la santé publique s’enlignait pour (accepter de) recommander de hausser la capacité du Centre Bell à plus de 5 000 personnes, mais qu’une chronique d’Yves Boisvert dans La Presse aurait fait reculer le gouvernement selon Luc Lavoie (aussi au 98,5 FM).

Les joueurs du Canadien auraient notamment été furieux en apprenant ça…

Voilà que le docteur Arruda, qui doit faire des recommandations formelles au gouvernement Legault en se basant sur la science, a avoué avoir reçu plusieurs demandes pour les matchs du Canadien : 5 000 personnes, 10 000 personnes et 18 000 à 22 000 personnes (comme à Vegas) notamment…


Rappelons que le gouvernement prend ensuite ses décisions en tenant compte de l’opinion de la santé publique.

On peut présumer qu’à 18 000 personnes, le Centre Bell aurait été rempli de gens doublement vaccinés, ce qui aurait été inéquitable et injuste pour les plus jeunes, qui n’ont pas encore eu accès à leur deuxième dose.

De qui venaient ces demandes? Visiblement du Premier ministre et/ou du Canadien de Montréal directement. Probablement de Geoff Molson, avec une certaine « pression/approbation » de la part de François Legault (un grand partisan du Canadien)…

Le docteur Arruda a confié que le gouvernement avait la volonté d’avoir beaucoup plus de partisans dans les estrades, mais que la santé publique tenait à ne pas mélanger plus de 250 personnes entre elles.

Peu de gens se disent satisfaits de ce nombre de 3 500 personnes. Certains en auraient voulu plus, d’autres moins. Mais très peu de gens aiment cette limite de 3 500 personnes.

Au final, Paul Arcand a rappelé au docteur Arruda que plusieurs des mesures actuelles étaient incohérentes… ce à quoi le docteur Arruda a répondu : « La cohérence, elle est là en gros mais dans le fin détail, les gens ne peuvent pas comprendre. »

Ouin…

On sera donc 3 500 au Centre Bell ce soir, mais 0 pour regarder huit enfants jouer au hockey sur l’heure du souper. #AttendreDansLeParkinÀJaserEntreNous #Cohérence?

PLUS DE NOUVELLES