Cayden Primeau a travaillé sur sa force physique cet été en vue de la prochaine saison

Le Rocket de Laval a connu un parcours éliminatoire formidable lors des dernières séries de la Ligue américaine de hockey. L’une des raisons qui se sont cachées derrière les succès de l’équipe aura sans aucun doute été le rendement de Cayden Primeau devant le filet, qui a levé son jeu d’un cran dans les moments importants.

La confiance du jeune, rappelons-le, avait été ébranlée en cours de saison après avoir connu des moments difficiles avec le grand club. Primeau n’a remporté qu’un seul des douze matchs auxquels il a pris part avec le CH et a maintenu une moyenne de buts accordés par match de 4.62, ce qui n’est évidemment pas fameux pour un gardien.

Néanmoins, le principal intéressé a su retrouver ses repères avec le Rocket et ses performances ont fait en sorte qu’il s’est mérité un contrat de trois ans, à un volet, signé plus tôt aujourd’hui.

Pour l’occasion, celui qui vient tout juste de célébrer son 23e anniversaire s’est donc entretenu avec les médias pour répondre à quelques questions des journalistes.

Je vous laisse écouter avant de poursuivre :

Ce que j’admire chez Primeau est son calme incroyable. J’ai adoré la façon avec laquelle il a répondu aux questions et sincèrement, je trouve qu’il est doté d’une belle maturité pour un jeune homme de 23 ans.

Revenons au hockey.

J’ai retenu plusieurs choses dans les commentaires du gardien. Ce qui m’a le plus allumé est le fait qu’il s’est plutôt concentré sur sa force physique cet été à l’entraînement et qu’il veut devenir plus fort dans son demi-cercle dans le futur.

Il sait à quel point les dernières séries ont été importantes pour sa confiance et souhaite continuer à bâtir sur cette base dans les premiers mois de la saison. Il sait qu’il y a certaines attentes placées envers lui, il sait qu’il devra performer pour garder son poste et sait ce qu’il a à faire pour que cela se produise.

« J’ai un job à faire, et je vais le faire. » – Cayden Primeau

J’ai surtout trouvé que le jeune avait l’air confiant en ses habiletés et c’est ce qui pourrait faire en sorte qu’il devienne un bon gardien dans le futur. Il croit en ses capacités, il veut s’améliorer et souhaite amener sa « game » au prochain niveau.

C’est à lui de jouer et de prouver à l’organisation de quoi il en est capable.

En rafale

– La LNH pleure le décès de la reine.

– Spéciale, cette stratégie-là.

– Le débat ne se terminera jamais.

– Le Canadien a-t-il nécessairement besoin d’une vedette à Montréal? [BPM Sports]

– Ça commence ce soir!

PLUS DE NOUVELLES