Carey Price était défenseur avant et il tire plus fort que certains de ses coéquipiers | De la Rose vit au jour le jour

John Lu (TSN) s’est amusé (en ces temps un peu plus tranquilles) à parler du tir de Carey Price avec ses coéquipiers. Rappelons que Price aime bien patiner en track suit et prendre des tirs, à l’occasion (et que ça impressionne toujours un peu les gens présents). C’est que généralement, Carey Price est reconnu pour arrêter des rondelles, et non en lancer!

« Il tire probablement plus fort que moi! » – Nathan Beaulieu

P.K. Subban, lui, a blagué à propos du lancer de Price…

« C’est un muffin! Ma petite nièce a un meilleur tir que lui! »

Avant d’ajouter que Shea Weber avait aussi un muffin comme tir, hehe! #Ironie #SubbanWeber

Pourquoi Price a-t-il un si bon tir? Il faut noter qu’il était défenseur jusqu’à ses années atome. Et qu’il est un athlète hors-pair… Et qu’un athlète, ça performe souvent dans plusieurs sphères/sports!

À 9 ans, alors qu’il passait beaucoup de temps à pratiquer ses tirs sur la lac derrière chez lui, Price tirait déjà à 79 km/h.

Aujourd’hui, Price a son propre bâton d’avant CCM Tacks composite… Avec son flex et sa courbe (qui ressemble grandement à celle de Mike Cammalleri).

Quand même!

Jacob de la Rose vit au jour le jour
Jacob de la Rose, rappelé par le Canadien il n’y a pas si longtemps, s’est récemment entretenu (exclusivement) avec Patrik Bexell (EOTP).

De la Rose a confié à Bexell qu’il n’a pas entamé la saison comme il l’aurait souhaité, à Terre-Neuve. DLR n’a toutefois pas d’excuse : Il n’a simplement pas été assez bon (de son propre aveu).

Il a aussi indiqué qu’il s’était fracturé un doigt, ce qui l’avait forcé à rater (seulement) 4 rencontres mais qu’ensuite, il s’est mis à jouer avec (plus de) confiance. Cette confiance lui a ultimement donné de meilleures performances et ces meilleures performances, un rappel.

De la Rose a rappelé que la Ligue Américaine n’était pas reconnue comme étant une ligue où il est facile de marquer des buts (ce qui indirectement, ajoute du poids au talent offensif de Charles Hudon). Bien au contraire!

Mais que son rôle à lui sur la patinoire n’était pas d’accumuler des points. #JeuDéfensif #BonSansLaRondelle

Jacob de la Rose ne sait pas pour combien de temps il en a encore avec le grand club… Et il s’efforce cette saison, à Montréal ou à St.John’s, à prouver qu’il mérite un autre contrat (one way si possible, je présume) l’an prochain. Son contrat d’entrée (ELC) viendra à échéance le 30 juin prochain.

Rien de super excitant, vous en conviendrez… Mais si vous vous attendiez à quelque chose d’extraordinaire avec Jacob de la Rose dans le titre, c’était vos attentes le problème, hehe!

PLUS DE NOUVELLES