Sans Coupe Stanley, Carey Price ne sera jamais un « immortel » (selon Martin Biron) | En rafale

Il n’y a pas que José Théodore comme ancien gardien de but de la LNH qui refuse de donner tout le crédit qui revient à Carey Price. Il y a aussi Paul Martin Biron.

Biron était l’invité de Ron Fournier hier soir, sur le 98,5 FM.

L’ancien gardien de but de la LNH a confié à Ron que Hasek était un petit peu plus dominant (que Price) pour son époque. Pourquoi?

« Hasek n’avait pas une bonne équipe devant lui. » – Biron

Il faudrait rappeler à Biron à quoi ressemble le Canadien sans son gardien de but #1. Je me demande où Biron était la saison dernière, quand Price était sur la touche…

Et il faut aussi prendre en considération que Price a déjà une médaille d’or olympique, un championnat junior (U20) et une Coupe du monde à son palmarès, notamment…

Price a 29 ans. À cet âge-là, Hasek n’avait qu’une seule saison complète comme gardien partant derrière la cravate (dans la LNH).

Je veux bien croire que Hasek a gagné deux Coupes Stanley, deux trophées Hart et six trophées Vézina… Reste que Price domine son époque comme Hasek a dominé la sienne. Les deux sont les meilleurs gardiens de leur génération respective.

Biron a ajouté que Price a une meilleure technique que Hasek et que s’il parvient à gagner une Coupe Stanley, il rejoindra alors le groupe sélect des Roy, Brodeur et Hasek.

Les propos de Biron prouvent une chose : Pour plusieurs, Price devra remporter la Coupe Stanley pour pouvoir être considéré comme un gardien générationnel. C’est peut-être pourquoi le #31 veut tant gagner la Coupe!

On revient encore au même point : Marc Bergevin devra vraiment convaincre Price qu’il a bâti une équipe qui a des réelles chances de remporter la Coupe Stanley à Montréal (à court terme). Parce que oui, ça fera partie de la réflexion de Price dès l’été prochain… #NouveauContrat

À noter que Martin Biron a aussi critiqué Max Pacioretty pour sa job de capitaine. Il a encensé son talent de marqueur ajoutant qu’il gagnerait peut-être à moins se concentrer sur les relations avec les médias et tout ce qu’il y a autour (job de capitaine). J’aurais été d’accord avec Biron l’an dernier, mais les choses ont cette saison. Surtout depuis l’arrivée de Shea Weber…

En rafale
– Daniel Brière a aussi jasé avec Ron Fournier, hier soir. L’ancien attaquant du Canadien a confié qu’il aurait peur de donner un contrat de 8 ans à Radulov… Il croit que Radulov ne donnera que 3 années de gros hockey au Canadien avec son prochain contrat. Brière irait peut-être jusqu’à 5 ans. Radulov a beau avoir pris de la maturité, reste qu’il a des antécédents qui lui font peur du côté de sa carrière. Si vous me trouvez quelqu’un qui ne trouve pas ça long, 8 ans pour Radulov, amenez-moi le! [985]

– Nathan Beaulieu et son beau-frère ont veillé jusqu’à 3h00 hier matin, au Hurley’s Irish Pub. Beaulieu a l’air d’avoir passé une bonne soirée.

– Une future vedette de la LNH?

PLUS DE NOUVELLES