Carey Price n’a pas encore recommencé à patiner

La blessure de Carey Price a fait couler beaucoup d’encre depuis le début de la saison morte. Après tout, cela a effrayé le Kraken de Seattle (ça et son contrat, entendons-nous) et cela l’a évidemment forcé à se faire opérer.

Une fois opéré, le Canadien a annoncé que le gardien allait avoir une période de réhabilitation, mais pas aussi longue que certains ne l’anticipaient. Son début de saison n’était pas en jeu.

Son ancien entraîneur, Stéphane Waite, croit la même chose.

Est-ce qu’il est donc étonnant d’apprendre que le gardien n’a pas encore chaussé les patins avant d’aller sur la glace, tel qu’il l’a lui-même annoncé en entrevue avec le site de la LNH?

Pas forcément, non.

D’abord, il est intéressant de noter que le gardien ne patine pas toujours beaucoup l’été. Avec son court temps mort (il a fini il y a deux mois seulement), on peut s’attendre le voir seulement travailler en gymnase.

Mais surtout, on sait que 12 semaines (le pire scénario de sa rééducation), ça l’amène jusqu’au premier match de la saison. Un gardien blessé ne patine pas forcément un mois avant de recommencer à jouer, n’est-ce pas?

À première vue, je n’ai pas forcément tendance à m’en faire. Je n’ai pas la science infuse, mais bon.

Le Canadien et lui parlent de recommencer à patiner sous peu, question de voir comment son genou va réagir.

Ultimement, le voilà donc de retour avec un adjoint en qui il a confiance et qui va lui permettre de commencer ça lentement en début de saison. Jake Allen, frais et dispo en marge de son temps de jeu de zéro minute en séries, pourra commencer plus fort.

Carey Price a aussi affirmé vouloir terminer sa carrière à Montréal au cours de l’entrevue.

Reste à voir comment il sortira en début de saison.

En rafale

– Ça arrivera sous peu.

– Ah ben oui…

– Jack Eichel est encore là, mais on pense au futur.

– Ça brasse.

– Un nouveau chandail au Colorado.

PLUS DE NOUVELLES