Carey Price devait rejoindre l’équipe sur la route; il ne lui reste que 36 heures pour le faire

Non, la Caroline n’a pas été sweet pour le Canadien hier soir. Vraiment pas!

Mais le CH n’a pas été le seul club à disputer un match à saveur inégale.

Cinq équipes ont été malmenées par leurs adversaires hier dans la LNH : les Devils par les Bruins (8 à 1), les Blackhawks par les Panthers (4 à 0), les Jets par les Maple Leafs (7 à 3), les Blue Jackets par les Islanders (5 à 2) et le Canadien par les Hurriacanes (4 à 0).

À la fin de la deuxième période, les Canes avaient déjà plus de 40 tirs au compteur et le Canadien, moins de 20. Le CH s’est quelque peu repris en troisième – merci aux quelques pénalités chez les Hurricanes -, mais ça n’a pas rien changé. Le match s’est terminé par la marque de 4 à 0 et le compte des tirs, il s’est fermé à 44 – 32.

Les Hurricanes ont remporté les deux tiers des mises au jeu de la rencontre…

Ils ont appliqué une énorme pression sur le porteur ennemi, notamment en zone montréalaise…

Ils ont fait parler leurs poings coups de patin…

Et le Canadien s’est battu toute la soirée pour simplement sortir de son territoire. Depuis quelques années, le Canadien répond mal aux équipes qui appliquent une grosse pression…

Après la rencontre, Martin St-Louis et David Savard ont été sincères en affirmant que les Hurricanes les avaient complètement dominés.

Qu’est-ce que je retiens de cette rencontre à sens unique?

1. Pour un deuxième match consécutif, la défensive du Canadien a paru énormément désorganisée dans sa zone. Il est clair qu’affronter des équipes de tête comme les Panthers et les Hurricanes avec une défensive diminuée, ça rend la tâche à accomplir compliquée… mais l’absence de Luke Rchardson (COVID-19) fait mal. Heureusement, Richardson devrait rejoindre l’équipe à Montréal à temps pour les rencontres de la semaine prochaine.


2. Justin Barron a peut-être connu son « meilleur » match avec sa nouvelle équipe. Il a été le troisième défenseur le plus utilisé chez le Canadien et il a paru moins vulnérable que lors de ses deux parties précédentes.

3. Joel Edmundson a été peu sollicité (16:36) face à son ancienne équipe. Espérons qu’il n’a pas ressenti de douleurs au dos…

4. David Savard, qui jouait de l’excellent hockey depuis son retour au jeu, a connu un match difficile hier soir. Rien n’allait pour le défenseur québécois, qui a multiplié les crampes au cerveau…

5. Le power play montréalais a été incapable de produire en trois occasions.

6. Jake Allen a été solide devant son filet, repoussant 40 des 43 lancers dirigés vers lui (.930). Une chance qu’il était là! Sans lui, ça aurait été véritable carnage!

Allen a toutefois été pénalisé pour avoir retiré lui-même son masque… dont une sangle avait lâché. Je crois que les arbitres l’ont échappé sur celle-là.

7. Sebastian Aho a inscrit le premier but de la rencontre. Malheureusement, il ne portait pas l’uniforme du Canadien…

8. Nick Suzuki a connu un deuxième match difficile de suite. Moins-3 en Floride et moins-2 en Caroline pour le premier centre montréalais…

Suzuki et Cole Caufield n’ont pas leur touche magique cette semaine, face à des adversaires de taille.


9. On a davantage vu Josh Anderson hier soir. Andy a été beaucoup utilisé (18:24) et il aurait pu inscrire deux buts s’il avait été un peu plus chanceux/opportuniste. Il ne doit pas disparaître lors des prochains matchs.

10. Tyler Pitlick était de retour au jeu. Il a terminé la rencontre avec des zéro partout.

11. Rem Pitlick et Christian Dvorak n’ont pas été en mesure de reproduire l’excellent hockey qu’il sont capables de donner à l’équipe.

12. Joel Armia, Paul Byron, Laurent Dauphin, Mike Hoffman et Jake Evans ont tous paru dépassés par les événements sur certaines séquences. Ça allait vite pour bien des joueurs du Canadien hier soir à Raleigh…

Hoffman a beaucoup de difficulté autant avec que sans la rondelle depuis quelques matchs.

13. Le Canadien commet beaucoup trop d’erreurs et de revirements, dont certains mènent directement à des chances de marquer (et à des buts, ultimement). Il faudra nettoyer tout ça la saison prochaine.

14. Pour la première fois depuis l’arrivée de Martin St-Louis, j’ai regardé la game on and off, changeant parfois de poste et me perdant à naviguer sur mon cell. Non, le spectacle et le divertissement n’étaient pas très bons hier soir.

15. Les Hurricanes sont vraiment solides et ce, partout! Même si je dois reconnaître l’immense talent des Panthers, je me dois de favoriser les Hurricanes pour sortir de l’Est ce printemps. À moins que le Lightning me prouve demain soir qu’il est aussi sérieux que lors des deux derniers étés?

16. L’absence de Jesperi Kotkaniemi n’a clairement pas trop affecté les Hurricanes. Rappelons que KK jouait au centre du quatrième trio avant de se blesser lors d’une charge inutile de Lars Eller plus tôt cette semaine.

Vendredi chez le Canadien

Les joueurs du Canadien ont quitté la Caroline immédiatement après le match d’hier soir. Ils sont arrivés à Tampa vers 01h00 de matin. C’est pourquoi l’entraînement régulier d’aujourd’hui n’aura lieu qu’à 13h15 (au Ice Sports Forum).

Suite à ses récents revers, le Canadien tient bon et demeure au 32e rang du classement général (très près derrière les Coyotes et le Kraken).

(Crédit: NHL.com)

Les Coyotes et le Kraken seront tous deux en action ce soir (à domicile). Let’s go Coyotes! Let’s go Kraken!

Revenons au Canadien…

Il ne reste (enfin) que 14 matchs à disputer à la saison régulière du Tricolore. Combien de victoires remportera-t-on d’ici la fin avril?

Carey Price devait théoriquement rejoindre l’équipe sur la route… mais le voyage se terminera demain soir à Tampa Bay. Tout indique que finalement, Price n’aura pas su combattre le virus pieds-mains-bouche à temps et qu’il rejoindra plutôt ses coéquipiers à Brossard la semaine prochaine. Si son genou ne s’est pas mis à enfler, bien sûr…

On ne sait pas si Price a patiné durant les derniers jours.

Est-ce que le #31 aura assez de temps pour disputer un match en 2021-22? Les retards s’accumulent pour diverses raisons.

Son objectif était de jouer en avril, nous sommes en avril et il a encore exactement quatre semaines pour le faire. Le décompte est officiellement amorcé. Le sablier est renversé.

À noter que Jeff Petry s’entraîne à Brossard dans le but de revenir au jeu d’ici la fin de la saison. Non, il n’est pas allé rejoindre sa famille à Detroit. Pas encore du moins.

Ryan Poehling et Kale Clague s’entraînent avec l’équipe.

Jonathan Drouin attend chez lui de recevoir un deuxième avis médical quant à une éventuelle opération au poignet.

On n’a pas de nouvelles de Brendan Gallagher, blessé au bas du corps. Il devait en avoir pour environ une semaine selon les dernières infos officielles disponibles.

Aucunes nouvelles non plus quant à l’état de santé de Michael Pezzetta.

Est-ce que l’on osera envoyer le jeune Jordan Harris dans le feu de l’action demain en Floride… ou patientera-t-on jusqu’à la semaine prochaine au Centre Bell (face à de moins bonnes équipes). Je crois que l’on attendra…

PLUS DE NOUVELLES