Canadiens : Will Bitten s’en va au Minnesota

Gustav Olofsson s’en vient au sein de l’organisation du Canadien de Montréal, mais pour l’obtenir, Will Bitten a été l’agneau sacrifié. Même si ses statistiques juniors inquiétaient un brin, Bitten a très bien fait lors du dernier camp préparatoire du club.

Ce qui demeure particulier dans cette transaction, c’est que le directeur général aurait pu mettre le grappin sur Olofsson pendant qu’il passait au ballottage. Sauf qu’en le réclamant, Olofsson aurait été obligé de se rapporter au Canadien.

Ça demeure certes une bonne addition pour l’organisation, mais de là à sacrifier un petit bulldog comme Bitten, ça suscite les questionnements. Quoiqu’un défenseur de 23 ans, gaucher de surcroît, qui a démontré de belles pièces de jeu, ça ne court pas les rues. Bref, monsieur MO Beaudoin est-il un devin, héhé?

Un gabarit de 6 pieds 3 et 196 livres, avec une mobilité certes plus élégante que celle de Jordie Benn, donc un meilleur « fit » pour la nouvelle monture du Canadien. En 43 rencontres en 2018-19, le choix de deuxième tour du Wild en 2013 a inscrit un total de huit mentions d’aide en 41 joutes. En 56 matchs dans la Ligue nationale, il n’a toujours pas fait scintiller la lumière rouge.

Le Canadien perd peut-être un futur Gallagher en William Bitten, mais dans le moment présent, la Flanelle a l’avantage puisque Olofsson est un jeune défenseur avec de l’expérience dans la grande ligue. Le Canadien ajoute donc un autre défenseur, qui pourrait venir changer la donne sur le flanc gauche un moment ou un autre.

À suivre… mais disons que certains osent s’avancer. Pour le moment, Olofsson sera du côté de Laval. 

PLUS DE NOUVELLES