Cale Fleury parle de son potentiel offensif

Bien que Cale Fleury se soit silencieusement démarqué depuis le début de la saison, c’est principalement pour son efficacité et ses mises en échec que le jeune défenseur s’est attiré des fleurs. Pour ce qui est de son jeu offensif, il a été adéquat – sans plus.

Néanmoins, lors des deux derniers matchs du Canadien, le jeune défenseur a pris confiance. Fleury a commencé à manier la rondelle de façon originale pour se donner de meilleures options et déjouer ses adversaires. Plusieurs observateurs l’ont remarqué. Voici à quoi ressemblaient ses feintes :

L’arrière de 20 ans a été abordé à ce propos après l’entraînement d’aujourd’hui à Calgary, et sa réponse était tout simplement parfaite et représentait bien le processus de développement qui est suivi sans brûler d’étapes, dans son cas. On peut également y retrouver un regard vers l’avenir qui nous promet de très belles choses de sa part.

«J’ai toujours voulu faire ça. Hier soir, j’ai senti que j’ai eu quelques bonnes opportunités… Alors que je grandis pour rejoindre mon potentiel, je serai de plus en plus orienté vers l’attaque.»

Ça passe au silence puisque le jeune homme n’est pas particulièrement flashy, mais il a réellement ce qu’il faut pour devenir un joueur d’impact. Fleury frappe déjà comme un train et montre à l’occasion qu’il a le talent brut pour être plus impliqué en zone offensive. S’il se développe comme on le pense, il a ce qu’il faut pour être un défenseur extrêmement polyvalent sur l’une des deux premières paires.

Il est encore jeune et a beaucoup à apprendre, mais il faut être encouragé par ce que l’on voit.

PLUS DE NOUVELLES