Brendan Shanahan nous fait mieux comprendre les intangibles | La passion des partisans emballe Weber

Bonsoir!

Shanahan explique l’importance des bons vétérans

On accuse souvent les fervents de statistiques avancées, à tort ou à travers, d’évaluer les joueurs en ignorant d’autres facteurs ne pouvant être mesurés par les chiffres.

Ce que je reproche à leurs détracteurs, c’est de ne pas saisir le concept suivant: si les impondérables sont à ce point significatifs, leur importance devrait se manifester très clairement dans ce qui nous intéresse: les résultats. Au hockey, ce sont essentiellement les buts pour et les buts contre.


Comprenez, je crois aux intangibles à 100%. Si l’ouverture d’esprit est une forme d’intelligence, il faut accorder de l’importance à toutes les informations disponibles, peu importe leur nature. Mais puisqu’on ne peut quantifier l’impact du caractère ou du leadership avec exactitude, ces qualités sont souvent mal interprétées et peuvent facilement mener à de mauvaises décisions. Par exemple, ce méga contrat accordé à David Clarkson.

Il est également plus délicat de savoir où regarder pour repérer l’impact de ces caractéristiques. Un bon vétéran qui amène du leadership affichera lui-même des résultats misérables, mais est-ce que ceux-ci s’avèrent un mal nécessaire au bout du compte, si leur mentorat permet à un jeune noyau de s’épanouir?

C’est une anecdote de Brendan Shanahan, révélée dans un article sur la Player’s Tribune qui m’a un peu ouvert les yeux à ce sujet.

« Les gens vont me demander ‘qui t’a appris à lancer? Brett Hull?’. Et je leur réponds ‘Non, Doug Sulliman’. Doug était un vétéran quand j’ai rejoint les Devils tôt dans ma carrière. Certains soirs il jouait, d’autres non, mais il a un impact sur ma carrière justement puisqu’il a eu le temps et l’intérêt pour aider les jeunes joueurs et les apprendre à devenir des professionnels. Tu peux apprendre des vedettes en les regardant, mais ils ont tellement de pression sur eux qu’ils doivent se concentrer pour d’abord faire leur travail. Alors, c’est dur pour eux de prendre beaucoup de temps pour analyser le jeu d’un nouveau joueur et lui expliquer comment s’améliorer. Aussi, parfois, un joueur avec ce niveau de talent est simplement doué naturellement et ne peut vraiment l’enseigner aux autres. »

Je crois que, pour les mêmes raisons, d’anciens joueurs marginaux de la Ligue nationale deviennent de brillants entraîneurs, alors qu’une légende comme Wayne Gretzky n’aura pas autant de succès dans ce genre d’après-carrière. Le sens de l’analyse et le sens du jeu demeureront toujours, à mon avis, des qualités dissociables.

En ce sens, les Sergei Gonchar – rappelez-vous quand il avait pris Beaulieu sous son aile – et Manny Malhotra de ce monde acceptent des responsabilités analogues à celles d’entraîneur-chef. La seule différence est qu’ils jouent de temps en temps.

Toutefois, pour générer le plus d’offensive possible, les équipes de la LNH mettent tout en oeuvre pour déployer quatre trios talentueux. On demande maintenant au 13e attaquant, au père de famille, de savoir tirer son épingle du jeu…

Néanmoins, il s’agit d’un rôle moins important au sein d’une équipe arrivée à maturité et habituée aux séries éliminatoires. Des équipes en processus de reconstruction qui comptent une myriade de jeunes joueurs, comme les Coyotes ou les Leafs, ne composent pas avec la pression de gagner maintenant et seront dans une bonne position pour accueillir ces fameux mentors, qui veilleront sur le futur de l’organisation.

Finalement, si Shanahan, qui a marqué un total de 656 buts en carrière, doit bel et bien sa technique de lancer à Doug Sulliman, est-il raisonnable d’affirmer que les intangibles ont un impact pouvant être en quelque sorte mesuré par les statistiques? Ou qui se manifeste dans les résultats, du moins?

En rafale
– Quels joueurs rebondiront lors de la prochaine campagne? (The Score)

– Henrik Zetterberg laissera-t-il sa place à Dylan Larkin, au centre? (Toutsurlehockey)

– Il y a 28 ans, un certain Wayne Gretzky était échangé. (Toutsurlehockey)

Une belle occasion pour revisiter ces autres transactions: 

https://twitter.com/BarDown/status/763152224541343745

– Coup de tonnerre!

– La passion des partisans de la Sainte-Flanelle excite Shea Weber. (NHL.com)

– La Classique Hivernale à St-Louis. (TVA Sports)

– Antoine Valois-Fortier a tout laissé aujourd’hui:

– L’impact est en quête de la première place de l’Est. (TVA Sports)

PLUS DE NOUVELLES