Brady Tkachuk : « party guy » et partisan des Flames (le temps d’un printemps)

On a eu droit à deux matchs très différents hier soir dans la LNH.

First, les Hurricanes sont parvenus à combler un déficit d’un but en fin de troisième, avant de l’emporter en prolongation devant leurs partisans (2 à 1). L’excellente performance d’Alexis Lafrenière – une autre! – n’aura pas suffi aux Rangers (une superbe mention d’aide et un poteau). Panarin, Zibanejad, Strome, Fox, Trouba, Kreider, Kakko… ils ont tous été blanchis de la feuille de pointage hier soir. Chez les Hurricanes, on retiendra surtout le très beau but de Sebastian Aho en fin de troisième, suivi du premier but d’Ian Cole en prolongation… sur une passe de Jesperi Kotkaniemi. Il s’agissait d’un premier point en playoffs pour KK.

À Calgary, ce premier round de la bataille de l’Alberta nous a donné droit à un match hautement offensif : 9 à 6 la marque finale. Quel spectacle! Ça promet pour la suite (sauf si vous vous appelez Claude Julien et que vous aimez les matchs qui se terminent par la marque de 1 à 0).

Mike Smith a accordé deux buts en moins d’une minute et il a été chassé de la rencontre après à peine six minutes d’écoulées. LE problème à Edmonton, il est encore devant le filet. Mikko Koskinen ne s’est pas tout à fait dresser comme un mur lorsqu’il est venu en relève à Smith. À noter que Jacob Markstrom a été à peine meilleur, lui. À peine!

Chez les Oilers, on retiendra les quatre points de Connor McDavid (premier pointeur de la LNH), de même que les trois points de Leon Draisaitl. Quel duo!

On retiendra aussi la mise en échec de Milan Lucic sur McDavid en fin de rencontre… et la foire qui a suivi. Verra-t-on une bagarre entre Lucic et Kane ou entre Lucic et Kassian avant la fin de la série?

Chez les Flames, ce sont surtout les trois buts (et la famille) de Matthew Tkachuk qui ont capté notre attention. Disons que passer de Jake Oeetinger à Mike Smith, ça facilite certaines choses (certains soirs, du moins).

Papa Keith Tkachuk a refusé de lancer sa casquette blanche pour souligne le hat trick de son fils Matthew.

Mais c’est surtout la présence de Brady Tkachuk, le capitaine des Sénateurs, mais aussi le frère de Matthew, qui a capté l’attention des Internautes. C’est la deuxième fois ce printemps que sa présence à un match des Flames fait jaser. Il avait assisté à un match de la série Stars vs Flames avec un gilet à l’effigie de son frère sur le dos.

Hier, on l’a vu porter un chandail rouge de son frère, taper dans les mains des partisans des Flames, célébrer des buts locaux, boire de la Bud Light et poser devant les caméras des Flames.



Certains n’ont toutefois pas aimé le voir célébrer les buts des Flames. Que dirait-on si Nick Suzuki allait célébrer les buts de son frère Ryan à Raleigh, Bud Light à la main? Je pense que ça ne me dérangerait pas, mais je suis pas mal certain que mon « take » ne ferait pas l’unanimité.

Espérons que le bon vivant des Tkachuk ne leur attirera pas autant de problèmes que le bon vivant des Subban, par exemple.

Brady regardera le match #2 demain, avant de retourner chez lui (en Ontario ou à quelque part aux États-Unis). Dire qu’il aurait pu rentrer à Montréal si on l’avait préféré à Jesperi Kotkaniemi…

À noter que Matthew Tkachuk a également fait parler de lui pour avoir nargué Evander Kane et sa récente faillite lors du match d’hier soir.

 

PLUS DE NOUVELLES