betgrw

Blessures : l’impact de Jim Ramsay a été immense chez le CH en 2023-24

L’été dernier, le Canadien a décidé qu’il était temps d’agir pour régler le problème de blessures en ville. Lors des deux saisons précédant 2023-24, le club avait dû composer avec des tonnes et des tonnes de blessures, à un point tel que pendant deux saisons consécutives, il se retrouvait au premier rang pour les matchs ratés par des joueurs en raison de blessures.

Et on ne parlait pas de petits chiffres : en 2022-23, les joueurs du club avaient dû rater 547 matchs en raison de blessures.

Parmi les actions du club, on a noté l’embauche de Jim Ramsay, avec qui Jeff Gorton avait travaillé chez les Rangers. Ramsay était reconnu comme l’un des meilleurs de sa profession, si bien qu’on se demandait ce que son arrivée allait amener au club.

Et visiblement, les résultats démontrent que son impact a été immense : selon NHLInjuryViz, qui se spécialise dans le domaine, les joueurs du CH ont raté 222 matchs en raison de blessures cette saison.

On est extrêmement loin des 547 matchs en 2022-23.

Pour avoir effectué les calculs, les 222 matchs ne semblent pas inclure les blessures de Kirby Dach (80 matchs), Chris Wideman (82 matchs) et Carey Price (82 matchs). Cela dit, même si on ajoute les 80 matchs de Dach (pour Wideman et Price, ils n’allaient jamais jouer cette saison), on demeure bien loin de l’énorme chiffre de la saison précédente.

Évidemment, les blessures font partie de la game, et certaines sont inévitables (par exemple, la blessure au genou de Dach ou la blessure au pouce de Joshua Roy), mais ce qu’on remarque surtout, c’est que les absences des gars ne se sont pas éternisées.

Et parfois, ils revenaient même plus rapidement que prévu.

En 2022-23, seul Nick Suzuki a disputé les 82 matchs de l’équipe. Cette saison, il a répété l’exploit, mais cette fois, quatre de ses coéquipiers l’ont imité : Cole Caufield, Juraj Slafkovský, Mike Matheson et Jake Evans ont tous disputé 82 matchs.

Et s’il n’avait pas été suspendu, Brendan Gallagher aurait probablement réalisé l’exploit lui aussi. Les seuls cinq matchs pour lesquels il s’est absenté sont en raison de sa suspension, pas d’une blessure.

Ça n’a pas été parfait au niveau des blessures cette saison, mais clairement, c’est un gros pas vers l’avant pour un club qui a tellement été miné par les blessures au courant des dernières années.

Et ça, c’est aussi un morceau important à considérer dans la progression de l’équipe.

En rafale

– On peut le comprendre.

– Incroyable.

La formation montréalaise s’est toutefois inclinée en prolongation. Sarah Nurse a donné la victoire à Toronto.

– Ce sont de bonnes nouvelles.

– J’adore.

– Dwyane Wade est l’un des propriétaires de la nouvelle formation de l’Utah dans la LNH.

– Une histoire de famille.

– Résumé du premier match des séries 2024 dans la NBA.

– Qu’en pensez-vous?

PLUS DE NOUVELLES