La blessure de Galchenyuk est très sérieuse et l’opération était encore une option mercredi | Pas de retour au jeu avant mars?

Un texte de Martin Leclerc est un peu passé dans le beurre hier après-midi. Dommage parce que sincèrement, les textes de Leclerc sont souvent très intéressants. Pas mal plus que des textes sur certains blogues qui vont chercher des dizaines et des dizaines de milliers de clics…

Probablement que Leclerc n’écrit juste pas pour le média le plus « viral ». Whatever.

Lorsqu’on lit les textes de Leclerc, il faut lire seulement le titre tous les paragraphes et tous les petits caractères. Bref, il faut faire comme avec un contrat.

Selon une source très au fait du dossier médical d’Alex Galchenyuk de Martin Leclerc, la blessure de Galchenyuk serait sérieuse, voir même très sérieuse.

Encore mercredi, après avoir été examiné par des médecins à St-Louis et à Montréal, l’équipe hésitait encore entre une intervention chirurgicale et une bonne période de convalescence pour le #27. Pas pour rien que les parents de Galchenyuk ont écourté leur séjour en Russie pour rentrer à Montréal

Officiellement, on aurait donc pris la décision dans ce dossier : Il n’y aura pas d’opération.

C’est une bonne nouvelle.

Mais le fait que l’on qualifie la blessure comme étant très sérieuse et qu’on ait étudier longuement la possibilité de devoir passer sous le bistouri (pour une blessure où l’opération est rarement une option) n’en est pas une. Vraiment pas même.

On nous a toujours dit aujourd’hui qu’il n’a jamais été question d’une opération dans le cas de Price, l’an dernier, et les 2 blessures sont les mêmes (déchirure du MCL du genou). Alors Galchenyuk est plus blessé aujourd’hui que Price ne l’était à pareille date l’an dernier?

Logiquement, ça se peut fort bien…

Mais attention! Ça ne veut pas nécessairement dire qu’il ratera une aussi longue période d’activités que le #31. Pas pareil sur les genoux la job d’un gardien de but et d’un attaquant.

Par contre, et j’en ai discuté avec 25Stanley et Gonzo hier soir au Centre Bell, je crois qu’il faut se rendre à l’évidence : le Canadien a publié un communiqué très/trop optimiste (et pas si transparent que ça) mercredi soir. Ça sent davantage le 8 à 12 semaines de convalescence que le 6 à 8 (avec surprise positive possible). 12 semaines, ça nous amène au trade deadline et au mois de mars. Ouch!

PLUS DE NOUVELLES