Comment bien preparer son pool des series? | Stamkos pourrait avoir joué son dernier match avec le Lightning | En rafale

Bon dimanche soir à toutes et tous.

J’espère que vous vous portez pour le mieux et que la défaite du Canadien ne vous a pas laissé un gout amère dans la bouche. Il est certain qu’échapper la joute quand on mène par 3 buts à la moitié du match, ce n’est pas chevaleresque. Par contre, en matière de tanking, c’est parfait. On démontre du potentiel pour la saison prochaine aux partisans et on ne prend aucun point au final.

Avant de retrouver le Coin des poolers, le résumé complet de l’actualité sportive de ce dimanche et surtout d’évaluer la situation de Steven Stamkos, je voudrais vous jaser un peu de votre pool des séries. En effet, le pool de la saison régulière appartiendra dimanche prochain au passé et tous les amateurs de hockey que nous sommes seront invités à participer à un pool des séries.

Alors outre les pools classiques traditionnellement organisés pas les grandes plateformes tel RDS, TVA Sports ou La presse, j’ose croire qu’à la job, avec vos chums ou en famille, vous allez vous organiser un pool des séries. L’objectif étant de donner un peu de piment à ce printemps sportif qui s’annonce plus tranquille qu’à l’habitude du côté de Montréal. Cela n’empêche que la passion du hockey sommeillant en nous prendra le dessus.

Pour votre gouverne, la saison régulière se terminera dimanche prochain le 10 avril avec les quelques matchs reportés dus à la fameuse tempête de neige de janvier dernier. Il s’agit des matchs Flyers @ Islanders et Ducks @ Capitals. La game des Ducks de la veille à Denver a été d’ailleurs avancée à cet effet à 17h30 afin de permettre aux joueurs de voyager adéquatement.

Le début des playoffs est prévu le mercredi 13 avril. Pas vraiment idéal pour les Ducks qui devront rejoindre la côte ouest dans la nuit de dimanche à lundi.

Pour vous, chers pooleurs, cela va raccourcir considérablement votre temps pour vous retrouver et procéder à votre sélection. Donc à vos agendas, vous disposerez de 2-3 jours maximum pour faire votre draft.

J’aimerais ici vous donner quelques conseils sur la structure de votre pool de série. J’attaquerai d’avantage le volet « joueurs » la semaine prochaine. En effet, beaucoup de choses peuvent encore se passer en 1 semaine. Regardez Steven Stamkos…

Balayons quelques sujets sous forme de questions/réponses.

– Un pool de série s’organise-t-il comme un pool annuel en nombre de joueurs ?

Oui et non. La structure classique des 20 joueurs avec 12 attaquants – 6 défenseurs et 2 gardiens demande une préparation plus accrue. En effet, cela dépendra du nombre de pooleurs participants, mais avec seulement 16 équipes concernées par les séries, attendez vous à aller piocher des joueurs de 3 ème voir de 4 ème trio lors des dernières rondes. Si vous doutez de vos connaissances ou n’avez pas le temps de préparer adéquatement votre pool, vous pouvez pallier à ce problème et réduire le nombre de joueurs.

– Est-il pertinent d’ajouter d’autres facteurs que les passes et les buts dans le pool ?

Parfaitement. Cela complexifie la donne, mais peut rendre votre pool vraiment le fun. Vous pouvez ajouter la variante de la masse salariale, ou diverses statistiques particulièrement intéressantes en série tel que les tirs bloqués ou les mises en échecs.

– Faut-il limiter le nombre de poolers ?

Cela dépend évidemment de la structure. Si plusieurs pooleurs peuvent choisir un même joueur, non. À l’inverse, cela variera selon le nombre de joueurs à repêcher, mais je suggère généralement de se limiter entre 6 et 10 participants.

– Doit-t-on prévoir des règles spéciales ?

En l’espèce, je conseil toujours pour un pool de séries de limiter le repêchage d’un maximum de 3 joueurs de la même équipe. En effet, rien de pire qu’un pooler qui fait all in sur une équipe et qui fini soit largement dernier, soit largement premier. C’est pas mal plate.

– Doit-t-on prévoir des échanges ?

Ce n’est pas nécessaire mais force est d’admettre que cela peut s’avérer frustrant d’être directement mis hors jeu après quelques matchs si les blessures et la malchance viennent affecter votre équipe. C’est pourquoi je suggère toujours de se donner 3 remplaçants ou changements sur l’ensemble du jeu. 1 par poste.

– Doit-t-on se projeter jusqu’à la finale au moment du draft ?

Bien évidemment. Je vous suggère de vous faire votre tableau Est/Ouest jusqu’à la finale, cela dessinera votre stratégie et vous donnera une certaine logique dans votre pool et vos choix. Il n’est en effet pas génial de vous retrouver avec plusieurs joueurs d’équipe s’affrontant en 1 ère ou 2 ème ronde. En résumé, soyez conséquent avec vous mêmes.

– Doit-t-on prévoir des points de bonus ?

Généralement, on donne des points de bonus dans les pools réguliers annuels pour les blanchissages des gardiens. Je déconseille de le faire en l’espèce, car l’importance des gardiens étant déjà très élevée dans un pool de séries, en rajouter les marginaliserait des autres joueurs. Par contre, n’hésitez pas à récompenser les tours du chapeau et les buts gagnants. Certains joueurs sont des spécialistes en la matière.

Autre chose que j’aime bien, c’est valoriser les défenseurs en offrant un point bonus à chaque but marqué. Cela place les défenseurs étoiles au niveau des attaquants étoiles et permet une construction homogène et plus stratégique de son équipe.

Voilà pour le moment. Cependant, n’hésitez pas à commenter ou à jaser du sujet sur le chat si vous avez des questions sur l’organisation de votre pool.

Le coin des poolers

– Aperçu du classement de la LNH ce dimanche.

– Aperçu du bas du classement de la LNH ce dimanche.

Présentement le Canadien possède 5% de chances d’obtenir le 1 er choix ; 5,65% le 2e et 6,667 % le 3e. Sans quoi, il repêchera au 9e rang (si rien ne change).

On le voit mal terminer plus haut avec 3 unités en moins que les sénateurs. Cependant, le CH pourrait encore glisser de 2 places (Sabres et Coyotes) et donc augmenter ses chances de ravir Auston Matthews à respectivement 6 et 6,5%, ce qui est non négligeable. Nous suivrons cela attentivement la semaine prochaine.

– Le classement des meilleurs pointeurs. #Kane #100Pts

– Pour votre pool, voici la liste des blessés à jour dans la LNH. LIEN

– Les joueurs en « feu » cette semaine sont :

Attaquants : Phil Kessel (10 pts) ; Zach Parise et Alexsander Barkov (9 pts) ; Jonathan Huberdeau, Nazem Kadri, Jeff Carter, Joe Thornton, Nick Bonino et Blake Wheeler (8pts).

Défenseurs : Brent Burns (9 pts) ; Kris Letang (7 pts) ; Mike Green (6 pts) ; Roman Josi et Victor Hedman (5 pts).

Gardiens : Steve Mason (4 victoires) ; Brayden Holtby, Ben Bishop, Chad Johnson, Scott Daring et Devan Dubnyk (3 victoires).

– À noter que :

Ryan Nugent-Hopkins est de retour au jeu avec les Oilers.

Martin Hanzal est toujours à l’écart avec les Coyotes.

Marian Hossa est de retour ce dimanche avec les Blackhawks.

Marc-André Fleury est aux prises avec une commotion. La durée de son absence n’est pas connue.

Rickard Rakell ratera une semaine d’action à Anaheim.

Travis Hamonic ratera le reste de la saison régulière et possiblement le début des séries.

EXCLUSIF :

Concernant l’état de Steven Stamkos, j’ai été chercher l’avis médical de mon épouse qui est chirurgienne. Elle travaille au centre de santé McGill en compagnie du Dr David Mulder que vous connaissez mieux comme le Docteur du Canadien.

Selon elle, les thromboses veineuses sous-clavières spontanées peuvent être secondaires à de multiples causes. Chez les jeunes athlètes, à la suite d’un effort vigoureux au niveau des membres supérieurs, une thrombose veineuse secondaire au syndrome de « Paget-Schroetter », un défilé thoraco-brachial veineux, peut être possible.

Si le traitement chirurgical fonctionne bien, Steven Stamkos devrait être de retour au jeu d’ici 1 mois. Advenant du cas contraire, une absence de 2 à 3 mois sera planifiée pour cause d’anticoagulation.

Cependant, si le caillot s’avérait d’origine artérielle et non veineuse, plusieurs causes possibles devront être investiguées et prises sérieusement. Une thrombose de l’artère principale du bras, avec un délai de traitement, peut entraîner une ischémie du membre supérieur et donc des possibles séquelles à long terme sur la fonction.

Alors la saison de Steven Stamkos est-elle terminée ? A-t-il donc joué son dernier match dans l’uniforme du Lightning ? D’après notre experte, nous devrions le savoir bien vite après la chirurgie. Verdict donc la semaine prochaine.

En rafale

– Clairement LA nouvelle de l’après-midi. Je suis content pour lui.

– Jonathan Drouin est blessé et ne sera pas de la formation à Syracuse ce dimanche.

– Quel match cet après-midi entre les Bruins et les Blackhawks !

– C’est par contre loin d’être fini pour les Bruins. Il leur reste 3 matchs à domicile dont 1 contre les Wings leur concurrent direct.

– Kevin Allen du journal USA today, nous compte les 8 histoires à suivre de près en cette dernière semaine du calendrier régulier. LIEN

– Le pourcentage de présence devant le filet est crucial pour le Canadien. À cet effet, intéressant article sur les similitudes entre Brendan Gallagher et Daniel Carr. LIEN

– C’est officiel, les Panthers feront les playoffs.

– Marian Hossa s’est encore blessé cet après-midi #JoueurFragile

– Saison terminée pour Nazem Kadri ?

– Autre arrivée chez les Ice Caps.

– Victoire des Blues Jays.

Nico Rosberg a remporté son 2e Grand Prix de la saison (en autant de courses) à Bahreïn ce dimanche.

https://twitter.com/mdpc_sports/status/716708853035827200

– Plus rien n’arrête Novak Djokovic qui remporte ce dimanche son 28 ème master.

– Peter Sagan a réalisé un gros coup ce matin et a remporté la 100e édition du Tour des Flandres.

– Enfin pour terminer, admirez la photo très… disons « virile » de Cristiano Ronaldo et ses équipiers du Real de Madrid après leur convaincante victoire hier lors du « classico » face au rival du FC Barcelone.

PLUS DE NOUVELLES