BetOnLine projette une saison d’environ 70 points au Canadien

Le Canadien de Montréal amorcera la prochaine saison avec des attentes diminuées. On sait que l’équipe passe par une phase de reconstruction et la campagne qui suit risque d’être plus difficile par moments.

Il serait toutefois surprenant que le rendement de la formation soit pire que l’an dernier, alors que le CH a terminé la saison avec une maigre (c’est le cas de le dire) récolte de… 55 points (22 victoires, 49 défaites et 11 revers en surtemps).

On s’entend qu’il est difficile de ne pas faire mieux…

L’arrivée de Martin St-Louis à titre d’entraîneur-chef a quelque peu changé les choses en fin de saison. Certains gars se sont mis à produire à la hauteur des attentes et les victoires arrivaient plus souvent qu’en début de campagne, ce qui a laissé un goût plus positif dans la bouche des partisans de l’équipe et de la direction.

L’impact de St-Louis sur l’équipe aura-t-il le même effet en 2022-2023?

Si l’on se fie à la maison de paris sportifs BetOnLine, la prochaine saison sera mieux que celle de l’an dernier. Le club devrait encore se retrouver dans les bas-fonds du classement de la LNH, mais on lui projette une récolte de 70 points en 2022-2023.

70 points, c’est 35 victoires et 47 défaites en temps régulier. On s’entend que l’équipe récoltera quelques points en temps supplémentaire…

Si on compare avec la fiche de l’an dernier, on peut s’attendre à ce que le Canadien obtienne au moins dix points en surtemps en 22-23. Enlevons ces 10 points au total (70) projetés par la maison de paris, et ça donne un total de 30 victoires.

On spécule… mais ça pourrait donner une fiche de 30 gains, 42 revers et 10 défaites en période de surtemps, genre. Encore une fois, ce ne sont que des spéculations. 

Nick Suzuki, lui, croit au potentiel de l’équipe et estime même qu’elle pourrait surprendre l’an prochain. J’aime la confiance du jeune à ce niveau-là, d’ailleurs. Mais, à quel point peut-on s’attendre à ce l’équipe connaisse du succès lors de la prochaine saison? C’est la question à mille piasses.

Du moins, si le Canadien termine l’année avec une telle fiche, on pourra dire que c’est un pas dans la bonne direction et que c’est une belle progression comparée à l’an dernier.

Toujours selon BetOnLine, notons que seuls les Hawks et les Coyotes devraient faire pire que le CH en 22-23. Pas trop de surprises à ce niveau-là! Et n’oublions surtout pas le fait qu’au prochain repêchage, d’excellents jeunes joueurs (dont Connor Bédard) seront admissibles à être sélectionnés… Ce qui s’avère une bonne nouvelle pour le Canadien. 

En rafale

– P.K. à Boston?

– C’est, en effet, à quoi on peut s’attendre.

– Martin Lafleur, sur les traces laissées par son paternel :

– Il sera à surveiller.

– Le rendement respectif de Benn et de Seguin inquiète.

PLUS DE NOUVELLES