Aucun intouchable à Buffalo

Les Sabres de Buffalo traversent une autre saison catastrophique. L’équipe ne compte que 16 points en 32 matchs, de loin la pire fiche de la LNH. La troupe de Ralph Krueger aurait à doubler son total de points afin d’être à égalité avec les Bruins de Boston en quatrième place de la Division Est, la dernière donnant accès aux séries éliminatoires.

Les propriétaires de l’équipe, les membres de la famille Pegula, en ont plein leur casque et veulent du changement. La concession n’a pas participé au tournoi printanier depuis 2011. L’équipe de la NFL, les Bills, qui est également la propriété des Pegula, vient tout juste de gagner ses deux premiers matchs éliminatoires depuis 1995. L’équipe s’était même complètement effacée du portrait d’après saison entre 1999 et 2017. Maintenant qu’elle a montré la voie, les Sabres doivent suivre.

Pour cette raison, aucun joueur ne serait intouchable à Buffalo. C’est ce qu’Elliotte Friedman de Sportsnet a avancé lors de la dernière édition de son podcast 31 Thoughts.

L’équipe prendrait les appels pour tous les joueurs, même pour le capitaine, Jack Eichel, et le défenseur surdoué Rasmus Dahlin.

Le mode panique est officiellement activé.

Eichel compte 18 points en 21 matchs cette saison. La récolte s’avérerait correcte pour un joueur ordinaire, mais le contrat d’Eichel, qui lui rapporte dix millions de dollars annuellement, fait en sorte qu’on s’attend à plus de sa part. Surtout qu’il a facilement dépassé la barre du point par match lors des deux dernières saisons.

Les déboires des Sabres ne sont pas seulement attribuables aux insuccès d’Eichel ou encore de Dahlin. Taylor Hall (16 points en 26 matchs), Jeff Skinner (deux en 23), Rasmus Ristolainen (huit en 19), Eric Staal (dix en 26) et Casey Mittelstadt (quatre en onze) représentent tous des d’énormes déceptions cette saison.

PLUS DE NOUVELLES