Artturi Lehkonen s’acquitte avec brio d’un rôle crucial sur le premier trio

Pendant plusieurs années, Phillip Danault et Brendan Gallagher pouvaient compter sur Tomas Tatar pour compléter le premier trio de l’équipe, une première unité souvent vantée comme très efficace et qui, selon des statistiques avancées, faisait partie de l’élite de la ligue.

Mais durant les présentes séries, ce trio a été démantelé, et c’est désormais Artturi Lehkonen qui est à l’aile gauche de ce trio. Tatar ne connaissait pas beaucoup de succès en éliminatoires, et ajouter le Finlandais permettait au CH de compter sur un trio extrêmement responsable défensivement.

Et depuis qu’il a été placé dans cette chaise, Lehkonen ne fait pas qu’être un joueur responsable : il s’acquitte avec brio d’un rôle crucial sur le premier trio.

C’est l’un des aspects abordés dans le calepin des séries du Canadien, signé par Athlétique Montréal.

Marc-Antoine Godin et Arpon Basu pointent avec justesse tout le travail accompli par l’un des joueurs les plus sous-estimés de cette équipe. Oui, Lehkonen est un joueur très responsable et qui se donne toujours à 110% sur la glace, mais il fait plein de petites choses qui rendent le travail de son trio un peu plus facile.

Lehkonen possède une superbe vision de jeu qui lui permet d’anticiper ce qui se passe. Il provoque ainsi beaucoup de revirements et parvient à repérer ses coéquipiers pour leur offrir des chances de marquer.

Or, il a également un aspect physique à son jeu qui lui permet de finir des mises en échec et de se salir les mains pour rendre la vie dure à l’adversaire. Il gagne ses batailles à 1 contre 1 et fait toutes les petites choses de la bonne façon.

Godin et Basu le qualifient de « facilitateur », et c’est une très belle façon de qualifier son style de jeu.

Brendan Gallagher, son partenaire de trio, a vanté ses mérites en conférence de presse plus tôt aujourd’hui :

Il faut vraiment l’observer jouer pour comprendre à quel point il est efficace. Il fait tellement de ces petits détails dont on parle toujours qui font la différence entre la victoire et la défaite.

Tout ce qu’il fait, être du bon côté de la rondelle, avoir un bon bâton à tout moment, ne jamais être pris dans une mauvaise position… il nous rend la vie tellement plus facile. Il crée tellement de revirements, il est toujours au bon endroit, et avec lui tu n’as pas vraiment à t’inquiéter d’être pris en défaut défensivement

Brendan Gallagher

Il a peut-être toute la malchance du monde quand vient le temps d’enfiler l’aiguille, mais ça n’empêche pas Lehkonen de s’acquitter brillamment de son rôle. Il ne fera jamais tourner le compteur à répétition, mais demain soir, prenez le temps de vous concentrer sur lui pour quelques présences. Vous verrez un joueur qui, sans être flamboyant, est tellement efficace.

Et le Canadien n’aurait probablement pas demandé mieux de sa part.

PLUS DE NOUVELLES