Anciens canadiens : Stéphane Richer déplore l’implication de Geoff Molson

Quand Marc Bergevin est parti, les langues se sont déliées sur plusieurs sujets, incluant les Anciens.

Plusieurs légendes du club ont suivi les traces de Serge Savard pour dire qu’elles n’avaient plus leur place sous l’ancienne administration et des changements ont été promis par la nouvelle garde.

Chantal Machabée, par exemple, avait affirmé que les Anciens n’allaient plus avoir besoin de faire de détours pour éviter la chambre des joueurs. Ils allaient pouvoir retrouver leur place.

D’autres changements ont été faits. Par exemple? Le fameux souper avec les Anciens, tenu la saison dernière. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Des ambassadeurs supplémentaires ont été nommés et on les voit de plus en plus. Kent Hughes, par exemple, est allé faire un tour au podcast de Chris Nilan dans les dernières semaines.

Mais visiblement, il y a encore place à l’amélioration.

Hier soir, au micro de Mario Langlois (98.5 FM), Stéphane Richer a affirmé que les Anciens n’ont pas un appui complet de la part du Canadien et qu’ils aimeraient que ça change.

Les Anciens, dans les faits, aimeraient un plus gros appui de la part du propriétaire Geoff Molson.

Il est très clair que le nouveau membre du Temple de la renommée de la LHJMQ ne considère pas que le CH en fait assez pour supporter les équipes d’Anciens canadiens.

Il affirme ne pas sentir un appui à 100 milles à l’heure de l’organisation et de Geoff Molson. C’est au niveau financier que cela aiderait.

On aimerait tellement avoir plus de matchs autour de Montréal… C’est difficile.

Si tu fais un événement comme ça et que ça te coûte une fortune pour faire venir les anciens et tu fais 2000 $ pour une cause, ça ne vaut pas la peine de faire ça, right? – Stéphane Richer

Ce que Richer, qui parle visiblement pour plusieurs de ses confrère, souhaite, c’est que le Canadien aide les Anciens à voyager pour rencontrer des fans et jouer dans plusieurs arénas.

Pourquoi? Parce que « le monde n’a aucune idée comment ils sont populaires », pour reprendre ses mots… avant d’ajouter qu’il est difficile de faire comprendre au CH l’importance d’une telle action pour le futur.

Le Québécois ajoute qu’il a beaucoup appris de Guy Lafleur dans les dernières années et qu’il comprend bien des choses. Il veut visiblement redonner à la communauté des fans du CH.

Est-ce que cet appel public fera bouger les choses?

PLUS DE NOUVELLES