Allan Walsh pourrait remplacer Donald Fehr à la tête de l’Association des Joueurs

Il y aura toujours des tensions entre le côté patronal et le côté syndical. C’est dans la nature des choses…

Chacun est là pour tirer la couverte de son côté… couverte qui appartient à l’autre, à la base.

Lors de la première vague de COVID-19 en Amérique du Nord, on a senti la LNH et l’Association des joueurs sur la même longueur d’ondes. C’était nouveau… tout le monde avait peur (de l’inconnu)… chacun voulait s’assurer de ne pas perdre trop d’argent… on avait l’impression de devoir faire équipe pour affronter le virus et ses conséquences…

Une nouvelle convention collective effective jusqu’en juin 2026 a alors été écrite et approuvée.

Les joueurs ont accepté de prêter de l’argent aux propriétaires et de laisser plus d’argent en fiducie (escrow), alors que les proprios ont accepté de relancer les activités malgré l’absence de spectateurs (à perte).

Les mois ont passé, la LNH a retrouvé une certaine santé financière… puis Omicron a frappé. Il semble frapper plus fort au Canada et dans certaines états américains démocrates, ce virus-là…

Des matchs ont été reportés… des joueurs ont dû s’isoler pendant 10 jours malgré l’absence de symptômes… la participation de la LNH aux Jeux de Pékin a été annulée… Jack Eichel a dû attendre trop longtemps avant de pouvoir être (échangé et) opéré…

Et il y a désormais (beaucoup) de la grogne chez les joueurs. Tellement qu’Elliotte Friedman s’attend à un changement de leadership chez l’Association des Joueurs de la LNH (NHLPA).

Lors de son plus récent podcast 32 Thoughts, Friedman a lancé les noms suivants afin de possiblement succédé à Donald Fehr : Mike Gillis, Greg Adams, Ian Pulver, Allan Walsh et Mike Liut.

J’imagine que vous avez autant sursauté que moi en lisant le nom d’Allan Walsh (Octagon Hockey).

Selon Friedman, le prochain leader de la NHLPA sera davantage un adversaire qu’un partenaire pour la LNH. Du moins, plus que Donald Fehr…

Fehr avait la réputation d’être un dur lorsqu’il était à la tête de l’Association des Joueurs de la MLB, mais il semble avoir perdu de sa poigne depuis son arrivée dans le monde du hockey…

Est-ce le poids des années?

Il est clair que le climat serait beaucoup moins propice à la coopération avec Walsh à la tête des joueurs. Celui-ci ne se gêne pas pour ramasser Gary Bettman et la LNH sur Twitter. Il le fait presque à toutes les semaines, si ce n’est pas à tous les jours…

Walsh a souvent plaidé pour la sécurité, la reconnaissance, le respect et les revenus des joueurs sur Twitter.

Est-ce que les joueurs pourraient avoir envie de nommer Allan Walsh pour les représenter? Possiblement…

Mais est-ce que Walsh aurait envie d’abandonner son job d’agent de joueurs pour sauter de l’autre côté? Il représente Marc-André Fleury, Max Pacioretty, Jonathan Huberdeau, Jonathan Drouin, David Perron, Radek Faksa, Jarosvlav Halak, Filip Hronek, Andrej Sekera, Jan Rutta, Zachary L’Heureux, Jan Mysak, Derick Brassard et quelques autres joueurs actuellement.

Mais j’ai comme l’impression qu’il est de moins en moins un agent et de plus en plus un représentant des joueurs…

Walsh à la tête de la NHLPA? Je ne tomberais (vraiment) pas en bas de ma chaise si ça devait se produire (mais j’espérerais vraiment que l’on n’aurait pas à vivre un autre conflit de travail en 2026).

À noter que Walsh, 56 ans, est contre le plafond salarial et l’escrow. Gary Bettman aurait tout un adversaire devant lui si Walsh en venait à être nommé de l’autre côté de la table…

En rafale

– Le Rocket monte au classement sans même jouer de rencontres.

– Marco Rossi fera vraisemblablement ses débuts dans la LNH cette semaine.

– Le projet d’un nouvel aréna construit conjointement par les Flames et la Ville de Calgary est officiellement à l’eau.

– Victoire canadienne!

PLUS DE NOUVELLES