Alexis Lafrenière : le but dans son filet en début de série a « piqué son orgueil »

Ce soir, les Rangers et les Panthers se disputent le toujours très important match numéro cinq.

Le gagnant poussera les adversaires dans les câbles.

Pour Alexis Lafrenière, les séries 2024 sont peut-être le point tournant de sa jeune carrière. Oui, il a connu une excellente saison régulière, mais il est encore très impliqué en séries, avec du jeu beaucoup plus serré.

D’ailleurs, Guillaume Latendresse a avoué que le Québécois est le seul jeune à New York qui joue du hockey inspiré lors du tournoi printanier.

Kaapo Kakko est l’un de ceux qui déçoivent, entre autres.

Il faut dire que la série de la finale d’association a très mal commencé pour l’ancien de l’Océanic.

Rappelons qu’il a marqué le but d’assurance des Panthers dans son filet lors du premier match de la série.

Ce but-là, il lui a dérangé. Son agent Olivier Fortier l’a confirmé lors d’une entrevue à TVA Sports.

Il dit que ce but a piqué l’orgueil de son client et cela l’a juste motivé à travailler plus fort.

On voit le Alexis de ses années junior. – Olivier Fortier

Son séjour dans la LNH n’a pas été facile, mais le Québécois semble finalement avoir débloqué. En 82 matchs de saison régulière, il a récolté 57 points. Et en séries, il a presque un point par match (13 points en 14 matchs).

Son mauvais début de carrière dans la grande ligue lui a cependant servi à quelque chose de bien. Comme l’indique son agent, cela l’a aidé à se forger une carapace et à ne pas tenir tout pour acquis. Oui, son parcours junior a été facile, mais la LNH, c’est une autre game.

Chose certaine, la prochaine saison sera fort importante pour Laffy. Il devra continuer sur son excellente saison 2023-2024 pour se mériter un gros contrat. Il deviendra agent libre (RFA) en juillet 2025.

Pour le moment, on ne peut que se réjouir de son énorme progression.

En rafale

– Évidemment.

– Finalement des points pour Mika Zibanejad et Chris Kreider.

– Toute une pièce de jeu.

PLUS DE NOUVELLES