Alexander Romanov doit commencer la saison aux côtés de Shea Weber

Il a beaucoup été question d’Alexander Romanov cette semaine, surtout en raison de l’édifiante entretien de Luke Richardson à son endroit.

Depuis plusieurs mois – et encore cette semaine -, on entend qu’Alexander Romanov devra amorcer son parcours professionnel nord-américain aux côtés de Victor Mete ou Brett Kulak (à gauche ou à droite) sur la troisième paire de l’équipe.

Les places 1 à 4 semblent déjà données à Shea Weber, Ben Chiarot, Jeff Petry et Joel Edmundson.

Or, Maxim Lapierre agirait différemment avec Romanov et ce, dès ses premiers coups de patin dans la LNH. L’ancien du Canadien désormais co-animateur du podcast La Poche Bleue placerait tout de suite Romanov aux côtés de nul autre que Shea Weber s’il était dans le siège de Claude Julien.

Les arguments de Lapierre sont simples : jouer aux côtés d’un gars comme Weber aiderait Romanov à s’adapter au hockey nord-américain (comme Weber a pu aider Josi, Chiarot et Mete dans le passé) ET Romanov ne sort pas du junior, mais plutôt de la KHL, là où le niveau de jeu est déjà relevé.

« Le calibre de jeu est très élevé. Il est habitué de voyager. En Russie, les vols, c’est long. Il n’y aura pas l’excuse de la fatigue de la première année professionnelle. Ça ne fait pas partie du scénario Romanov. » – Maxim Lapierre sur les ondes du 98,5 FM

Lapierre est toutefois ouvert à l’idée de stopper l’expérience si ça ne fonctionne tout simplement pas après quelques matchs. Mais il l’essaierait!

Si Romanov est un genre d’Alexei Emelin, il sera bon… mais pourra-t-il vraiment – surtout dès ses premiers coups de patin dans la LNH – affronter les meilleurs joueurs du circuit sur une base régulière?

Si Claude Julien décidait de jumeler Romanov à Weber, ça laisserait Chiarot et Petry ensemble sur la deuxième paire… et Edmundson sur la troisième avec Kulak ou Mete.

J’ai l’impression que les paires seraient déséquilibrées et non-optimales. De plus, ça irait à l’encontre de tout ce qu’on entend depuis octobre à l’effet d’Edmundson, qui se prépare à jouer aux côtés de Jeff Petry.

Mais l’idée d’avoir une paire Petry – Chiarot pour affronter les meilleurs éléments adverses, puis une deuxième paire formée de Weber et Romanov ne me déplaît pas.

Ce sera intéressant de voir les combinaisons mises de l’avant par le coach lorsque le camp s’ouvrira. Voudra-t-on protéger le jeune défenseur russe des meilleurs éléments adverses, tout en le plaçant avec un jeune moins bon que le capitaine? Ou voudra-t-on lui donner la chance d’avoir un mentor incroyable (comme Weber) à ses côtés? C’est un pensez-y bien.

PLUS DE NOUVELLES