Alain Vigneault est (pas mal) fâché contre Kirk Muller

Si jamais vous l’avez manqué, le CH a donné une leçon de hockey aux Flyers un peu plus tôt aujourd’hui.

Tout fonctionnait sur les chapeaux de roue pour le Tricolore, alors que les gros canons offensifs ont finalement débloqué et que l’avantage numérique a inscrit deux autres buts en plus de celui inscrit lors du premier match.

Alain Vigneault l’a admis, c’est une journée à oublier pour les Flyers.

Probablement que les Flyers vont subir les foudres de leur entraîneur après cette performance assez médiocre de la part de l’équipe..

En fin de match, alors que le Canadien menait 5-0, une autre situation d’avantage numérique s’est présentée pour l’équipe montréalaise. Kirk Muller a décidé d’envoyer la première vague de son attaque à cinq, et disons que Vigneault n’a pas apprécié.

Pas du tout, même.

Selon Vigneault, les Flyers avaient déjà été assez humiliés et ils n’avaient pas à être embarrassés davantage. Il avoue qu’il va utiliser ce « manque de respect » pour motiver ses joueurs pour le prochain affrontement.

Claude Giroux, également questionné sur le choix de Muller, dit avoir remarqué, mais a refusé de commenter davantage.

Quant à Kirk Muller, il se défend en disant qu’en fin de compte, c’est les séries éliminatoires. Il faut avoir ses meilleurs joueurs sur la glace quand l’opportunité se présente.

En plus, l’avantage numérique du CH était en panne sèche récemment. Muller a aussi vu cette chance comme une opportunité de donner un peu de pratique supplémentaire à son attaque massive.

En plus, comme l’un de nos lecteurs nous le mentionnait, Tatar et Kotkaniemi avaient l’opportunité d’inscrire leur troisième but pour compléter un tour du chapeau..

Bon, est-ce que Muller aurait pu tenter de faire preuve d’un peu d’esprit sportif? Peut-être bien. En même temps, Muller a appris hier qu’il assumerait le rôle d’entraîneur-chef de l’équipe et il en était à sa première présence en séries comme pilote d’une équipe.

Après tout, ne dit-on pas que l’erreur est humaine?

Il a beaucoup de pression contre une très bonne équipe, et il ne doit pas démontrer de faiblesses. Vigneault a probablement tenté de le mettre sous les projecteurs pour rendre son homologue inconfortable et lui donner une réputation qu’il ne mérite peut-être pas, en plus de trouver une façon de fouetter son équipe.

Personnellement, je ne pense pas que Muller ait mal fait. Voyons si des conséquences résulteront de l’intervention de Vigneault.

PLUS DE NOUVELLES