Subban : Rien à voir avec sa langue, sa couleur de peau et ses aptitudes | L’omerta du CH aux Francs-Tireurs

Sentez-vous que l’hiver est long et que le froid, la glace, le réchauffement, le pluie, la glace, etc., c’en est assez? Avez-vous hâte au printemps pour regarder le CH en séries pouvoir sortir vos shorts ou vos cuissards (pour mes amis/amies cyclistes)?

Bref, avez-vous besoin d’une petite thérapie pour vous aider à passer (plus vite) le reste de l’hiver et vous remonter le moral que le Canadien vous a mis à plat?

Si oui, j’ai la solution pour vous : Passez 24 heures loin de votre téléphone, tablette et ordinateur. Je vous jure, ça fait du bien!

« Qu’est-ce qu’on fait sans téléphone, DLC? »

Plein de choses. Courir, dormir, jouer au hockey, passer du temps avec les enfants, caresser votre tendre moitié, voir des amis en personne et non seulement via SnapChat

Plein de choses sauf actualiser à chaque minute seconde votre fil Twitter ou Facebook.

« Mais DLC, on ne va pas pouvoir lire tes textes. Tu vas écrire pour rien! »

Vous les lirez d’une shot à votre retour sur le Web. C’est ce que je viens de faire à l’instant, avec les textes de mes collègues. Un genre de sprint d’une dizaine de minutes… Qui m’a mis complètement à jour sur ce qui se passe sur la planète hockey!

Mais bon… Je ne suis pas censé être là pour vous donner des petits trucs psychologique afin de mieux feeler. Non. Je suis là pour vous parler de hockey.

Me permettez-vous de ré-ouvrir un peu la parenthèse P.K. Subban? Ce sera bref, je vous le promets.

Je trouve complètement idiot et irresponsable de transformer la saga P.K. Subban en une saga raciste ou de langue. P.K. Subban parlerait français et serait aussi blanc que ma blonde (elle a quasiment le teint d’un albinos, mais elle est jolie) et les derniers jours auraient été pareils. Bref, s’il s’appelait Jonathan Drouin (et qu’il jouait pour le CH, bien évidemment), ça aurait été la même chose. Les radios et les sites Web qui tentent de faire spinner ça comme une histoire ethnique, raciale ou « anglos vs francos », shame on you.

Le problème avec P.K. Subban, c’est qu’il aime attirer l’attention, qu’il prend de la place dans le vestiaire, qu’il aime les caméras et qu’il prend trop de risques sur la patinoire, au goût de certains (gens impliqués). Il polarise les opinions et les positions. S’il mesurait 7’1, on ne parlerait pas d’un problème de grands. On parlerait du même maudit problème. Same thing avec sa couleur de peau ou la langue qu’il utilise pour exprimer ses émotions. Ceux qui tentent de virer ça en un débat idéologique ou politique ont un agenda caché ou ont beaucoup trop d’imagination.

Même chose avec Therrien. Ce n’est pas parce qu’il parle français qu’on est plusieurs à souhaiter son départ, durant l’entre-saison. C’est parce que selon nous, il fait désormais davantage partie du problème que de la solution. Qu’il parle anglais ou français ne change rien à tout ça!

What’s next?
Marc Bergevin a décidé il y a plusieurs semaines déjà que ni Subban, ni Therrien, ni Pacioretty n’allait payer.  Il faut donc que tout ce beau petit monde là s’entende ensemble. C’est comme ça. Le boss a décidé ainsi.

Parce que oui, aux dernières nouvelles, Marc Bergevin a toujours l’intention de garder Michel Le grand communicateur Therrien comme head coach, la saison prochaine, et il a toujours comme plan A d’avoir Subban comme 1er défenseur du Canadien. Et vous savez qu’il ne change pas souvent ses plans…

Mais bon, gardons espoir. La phrase qui revient le plus souvent sur le site, depuis 1 an, c’est : « Ça change vite, dans le monde du hockey ». Croisons-nous les doigts pour que Marc change d’idée avec son coach… Parce que sinon, ce sera laid à Montréal, dès la 1ere série de défaites (en octobre… Ou en septembre, même).

Tout ce beau monde là doit donc s’entendre, si l’on souhaite voir l’équipe connaître du succès. La chimie, c’est important, au hockey. Très important. Je me fous de la casquette que porteront Subban et Pacioretty, lors des prochains jours. Ce que j’espère voir, ce sont 2 gars qui vont recommencer à ramer ensemble, vers la même objectif.

Pas obligé d’être dès demain, par contre. La victoire d’hier a fait mal aux probabilités d’obtenir Auston Matthews et les séries sont hors de portée (6,6 %). Je ne veux rien savoir du no man’s land, moi.

Dans le fond, réglez donc ça juste en avril, lors du souper d’après-saison.

Gagnon, Labbé et Lajoie aux Francs-Tireurs
J’ai profité de ma cure (24 heures loin du Web et de mon téléphone) pour me taper le plus récent épisode des Francs-Tireurs. François Gagnon, Jean-Charles Lajoie et Richard Labbé étaient les invités de Benoit Dutrizac et ils avaient comme sujet à débattre : L’omerta et le contrôle de l’info chez le Canadien. Inutile de vous dire à quel point j’aime ce sujet? Je me suis, encore une fois, senti (très) interpellé. L’épisode est disponible ICI, si vous ne l’avez pas enregistré dans votre enregistreur.

J’aurais bien aimé voir un blogueur comme JT ou moi être invité afin de discuter de cet omerta-là, soit dit en passant. Il me semble que le segment « hors-glace » aurait été plus intéressant ainsi. Labbé et Gagnon ne parlent JAMAIS de ça, dans leurs fonctions (et ça sort généralement sur les blogues, ces histoires-là). Que voulez-vous qu’ils disent d’intéressant sur les histoires Kassian, Galchenyuk – Lesczcynski ou Thomas – Beaulieu?

Qu’ont-ils raconté en gros, durant l’émission?

Que le CH nous ment en pleine face, à chaque jour…

Que le Canadien contrôle l’info (ou du moins tente de la contrôler) à la manière d’un parti politique… #Maire #Gouvernement

On a raconté l’histoire de Ciccone qui avait dû à l’époque cacher aux fans floridiens que sa saison était terminée, alors qu’il jouait pour le Lightning (et que l’on tentait de vendre des billets de saison, je crois). Si ça se faisait avec Cicco à Tampa Bay, imaginez comment ça se fait avec Price, à Montréal… #Marketing #Vente

On a aussi mentionné que le flou autour des blessures, chez toutes les plusieurs équipes de la LNH, n’a pas raison d’être. La NFL et la NBA ne le font pas. Elles disent la vérité concernant les blessures. Pourquoi tout cacher (encore) alors, dans le hockey? Les adversaires savent quand même où est blessé tel ou tel joueur. Le seul qui ne sait rien, au final, c’est le fan qui paie cher pour encourager son équipe. C’est un manque de respect envers lui.

Richard Labbé nous a raconté qu’une journaliste sur le beat qui voyageait avec l’équipe, avant, s’était fait dire de ne jamais regarder derrière, dans l’avion. Wow.

Gagnon a rappelé que les collègues anglophones ont plus de relations privilégiées avec des joueurs à cause de la proximité de la langue (anglaise). Il a aussi mentionné que dans la culture populaire/générale québécoise, les méchants médias, ce sont les francos. Pas the Gazette!

Je comprends le point de François. Mais il a oublié Tony Marinaro qui est un anglo et qui est possiblement celui qui détruit le plus Michel Therrien, publiquement (dans un média partenaire du CH, soit à TSN).

Labbé a ensuite indiqué qu’à ses débuts dans le milieu journalistique, alors qu’il était sur le beat de l’équipe, il avait écrit un billet assez négatif envers l’équipe. Quelqu’un chez le CH avait alors appelé son boss, à la Presse, pour lui demander subtilement Penses-tu garder longtemps le petit jeune Labbé sur le beat? Preuve que le CH tente de tout contrôler et ce, depuis longtemps…

André Savard, lui, disait pas mal de choses et était proche des médias. Ça a changé avec Gainey-Gauthier, puis c’est resté pareil avec Bergevin, même si on s’attendait à mieux.

François Gagnon a indiqué que Michel Therrien était intimidant avec les journalistes. Philippe Cantin pourrait en témoigner…

Les gens sur le plateau ont ensuite comparé Marc Bergevin au président américain. Peu disponible et à la limite hautain. Il contrôle son image en allant dans les émissions de variétés et en faisant des blagues, mais il est aussi fermé que l’ancien régime, dans les faits.

Lajoie a dit s’ennuyer de la 1ere saison de 24CH, qu’il a qualifiée d’extraordinaire. Depuis, c’est devenu rien d’autre que de l’infopub, selon JiCi.

Gagnon a indiqué que quand le CH cache tout, il donne l’occasion aux journalistes (et aux blogueurs) de dire n’importe quoi, d’émettre des hypothèses (bien plus folles que la réalité) et de spéculer à leur guise. Vrai que le CH devrait dire la vérité au lieu de laisser les gens se faire des idées…

La réalité est souvent moins pire que les trucs qui sortent à gauche et à droite sous forme de spéculation…

Lajoie a indiqué pouvoir parler de façon régulière à des joueurs et à des dirigeants de toutes les organisations, pour son émission, sauf à des gens du Canadien. Pourtant, son émission est enregistrée et diffusée à Montréal…

Labbé est revenu brièvement sur les Kostitsyn qui se tenaient avec des membres de la mafia…

Tout le monde a ensuite évoqué l’énorme difficulté de trancher la ligne entre le vrai et le faux, avec ce qui concerne le Canadien. You bet! Avec toute les rumeurs que je reçois, elles ne sont pas toutes vraies. En fait, elles ont souvent un peu de vraie et beaucoup de faux. Reste à trouver ce qui est vrai dans le tas…

François Gagnon a confirmé ce que je vous dis toujours, ici : La vie privée affecte le rendement professionnel d’un individu. Il a pris en exemple son propre divorce pour illustrer son point. Durant 6 mois, il a avoué avoir fait un moins bon travail en général. J’aime la franchise de François Gagnon.

Gagnon a ensuite indiqué que les journalistes sur le beat n’ont pas le choix de gober la cassette. Leur job, c’est de rapporter les faits et les paroles. Sauf que les chroniqueurs et les gars comme lui peuvent se permettre de ne pas tout croire et de poser de meilleures questions (ou de reposer les mêmes, si la réponse ne les satisfait pas).

Je crois, moi, qu’un bon journaliste se doit de poser les bonnes questions et de fouiller pour obtenir la vraie info, même s’il est sur le beat. En fait, encore plus quand il est sur le beat, si vous voulez mon avis. En politique, ce sont les journalistes qui suivent ça de près qui ont les meilleurs infos (véritables).

Labbé a rappelé, en terminant, que le CH se tire dans le pied en contrôlant l’info et en serrant constamment la vise. En ne disant rien, il laisse libre cours aux spéculations.

En gros, Lajoie et Gagnon ont été excellents. Labbé? Correct.

À quand un débat un peu plus new age sur ce sujet? Je suis dispo, vous savez… Et je ne coûte (vraiment) pas cher!

Ailleurs chez le Canadien
– Puisqu’il est question de contrôle de l’info et de mensonges, voici les nouvelles les plus récentes concernant Carey Price :

Vous y croyez à 100 %, vous? Des progrès… Mais un plan qui l’éloigne de la patinoire? Il se rapproche d’un retour au jeu, le Carey, mais à quelle vitesse? #Hehe

– Tant qu’à parler de contrôle d’info, sachez ceci… Dès qu’un compte Twiter de RDS publie quelque chose d’un peu méchant, le tweet en question est retiré dans les minutes qui suivent. Hier, c’est arrivé avec une photo de partisans qui avaient un sac sur la tête…

– Michel et P.K. sont-ils sur le même diapason? Michel souhaite que P.K. saura apprendre de ce qui s’est passé la semaine dernière. Mais P.K., lui, dit qu’il n’a rien à apprendre. HumParlez-vous, guys!

– Ce petit moment Subban – Pacioretty a fait plaisir au gestionnaire du compte Twitter du CH!

– Marc de Foy évalue l’option selon laquelle Marc Bergevin fera encore confiance à Michel Therrien, la saison prochaine. [JDM]

Il note aussi que ça va prendre un bon vétéran pour venir aider Max Pacioretty à gérer le vestiaire… Et qu’un meilleur 2e gardien sera nécessaire.

Jay-Z P.K. Subban a une réponse pour la critique : Look at my numbers! They don’t lie!

– L’image du jour, mettant en vedette LA vedette, P.K. Subban :

Et la pensée du jour de L-P Neveu, en lien avec l’histoire Subban  :

Subban a-t-il la bonne attitude? Telle est LA question présentement, à Montréal! Personne ne parle réellement de ses aptitudes (sur la patinoire).

JT Utah a eu bien du fun à Toronto, sur la patinoire Molson Canadian (sur le toit d’un édifice). [25S]

– 4 victoires consécutives, au Centre Bell, c’est beaucoup (trop?). Ça ne vous tentait pas de faire ça en décembre ou en janvier, les boys? Ça ne vous tentait pas d’en gagner une couple à l’étranger, aussi? Là, il est trop tard. Enlevez-nous pas encore nos espoirs? #Une2eFois? #Matthews

– Le CH a notamment une paire de yeux au match Leafs – Flyers, ce soir.

– Je n’ai pas entendu la chanson Le but de Loco Locass, après les buts (hier). Peut-être que le on veut gagner, on va gagner ne s’applique plus, hehe?

Rappel : La fiche de Carey Price cette saison est de 10-2-0 (2 blanchissages). Condon et Scrivens, ensemble, ont 17-22-4 (0 blanchissage). Oui, c’est l’équipe de Carey Price… #OKTomas?

Tweets sortis des boule-à-mites (mais qui est d’actualité aujourd’hui) : Hal Gill, suite à la nomination de Michel Therrien. Pas sûr qu’il a de bons souvenirs de Therrien et de son passage à Pittsburgh…

– P.K. Subban ne sera pas échangé! On passe à autre chose, OK? Et je ne m’adresse aussi aux joueurs…

Non, ce n’est pas une tactique pour faire monter la valeur de P.K… Subban n’est pas le problème, il fait partie de la solution! #VisezAilleurs

Wow! Des abonnés de saison vendent leurs billets avec des sacs bruns! [Global]

Plusieurs détenteurs de billets ne parviennent pas à les vendre, ces jours-ci… C’était loin d’être rempli hier soir, dans le Temple.

– La non-nouvelle du jour :

– Les 3 erreurs qui ont causé la saison désastreuse du Canadien. [Berkshire]

– Pat Hickey estime que le CH pourrait échanger son choix de 1ere ronde cette année, s’il n’est pas dans le top5. [Gazette]

– Et, pour finir, sachez que Steven Stamkos est un bon quêteux fakeux!

PLUS DE NOUVELLES