La saison de Carey Price serait terminée, mais le CH ne le dirait pas pour des raisons marketing

La Presse a publié ce matin ce qui se dit en coulisses et sur les réseaux sociaux depuis des semaines. Les possibilités d’un retour au jeu cette saison pour Carey Price sont si minces qu’on n’y croit même plus dans l’entourage du club.

Vous croyez toujours au minimum 6 semaines, vous? Aux bonnes choses qu’entendait Michel Therrien sur la rehab de Price? À l’arrivée de Scrivens qui n’avait soi-disant rien à voir avec le bas du corps de Price? Au début de son patinage en solitaire qui n’avait aucun lien (selon le CH) avec l’histoire Galchenyuk – Leszczynski?

Ça va faire 5 semaines lundi que Price patine en solitaire et en track suit

Selon La Presse, le scénario le plus optimiste pour Price serait désormais de revenir au jeu à quelque part en avril. Ce serait donc 20 ou 21 semaines après sa blessure (la 2e fois)…

Et ce serait le ligament latéral interne du genou droit qui serait touché. Les autres équipes la savent désormais, Marc…

Ce que nous suggérions pas mal tous semble s’avérer vrai, si on se fie à La Presse :

« Les gens du Canadien ne croient pas qu’il va revenir pour la saison régulière. On se demande si ça vaut la peine de le pousser à un retour, mais on ne peut pas le dire publiquement ; on veut entretenir l’espoir, même s’il est mince. On ne veut pas que les partisans abandonnent. Il y a un aspect marketing à cette situation. »

Faut garder l’espoir bien vivant et ainsi faire vendre des tickets… Surtout les soirs où ils se vendent (pas tous) à prix Optimum… Quitte à manquer de respect à ton client (qui est encore moins roi que je pensais, finalement).

Non, la théorie du complot n’explique VRAIMENT pas tout. Et elle n’est pas applicable très souvent! Mais dans le cas de Price, présentement, elle le fait/faisait, faut croire…

Combien de fois a-t-on vu des fans, des journalistes et des blogueurs (moi y compris) s’énerver avec le patinage de Price, depuis 1 mois? Combien de unes a-t-on eu concernant ses coups de patin? #ShowDeBoucane?

On a utilisé Price pour détourner l’attention portée sur Galchenyuk, allant même jusqu’à nous faire croire qu’il avait patiné la veille (de la une sur la violence conjugale chez Galchenyuk) au Centre Bell. On est sûrement capable de l’utiliser pour maintenir l’espoir en vie, quand des milliers (voire des millions) de dollars sont en jeu.

Pourquoi le CH s’est-il écroulé en décembre et en janvier, précisément? Et si c’était tout simplement parce que les joueurs avaient appris la longue absence de leur gardien de but MVP? On ne peut plus dire que ce n’est pas l’équipe de Carey Price, désormais…

Avant, seuls les fans le suggéraient. Désormais, mêmes les joueurs ne peuvent plus dire le contraire!

Pour l’instant, Price viserait davantage (même si ça ne plairait certes pas au Canadien) un retour pour la Coupe du monde (17 septembre) qu’autre chose. Espérons que ça ne fera pas comme aux Olympiques de Sotchi, où Price avait dû s’absenter, après…

La grande question maintenant? A-t-il été opéré déjà, en catimini? On s’entend que le CH est capable d’en faire, des choses en catimini…

Il ne se passe pas un seul jour sans que quelqu’un ne m’écrive que selon une source ou son gut feeling, Price aurait été opéré à Boston, à New York ou à Montréal, il y a un peu plus de 2 mois. Certains avancent même le nom du docteur Sébastien Simard (reconnu comme étant une sommité dans le milieu, notamment par l’entourage de Georges St-Pierre).

Disons que sa rehab actuelle ressemble beaucoup plus à une rehab post-opératoire qu’à une simple rééducation. Et puisque nous sommes rendus à compter en mois, et non plus en jours ou en semaines, ça se pourrait. Surtout que sa progression sur la patinoire se fait à la vitesse d’une tortue…

Là où j’accroche avec cette hypothèse, par contre, c’est au niveau du type d’opération qu’aurait pu subir Price. Peut-être s’est-il fait nettoyer l’articulation par arthroscopie (ménisque)… Mais je doute vraiment qu’on ait pu procéder à une reconstruction ligamentaire du genou et qu’on ait osé l’envoyer sur patin 4 – 5 semaines, plus tard, pour calmer les ardeurs du dossier Galchenyuk – Lesczcynski. Il y a tout de même des limites, non?

Quand j’ai fouillé sur toutes les blessures subies par Rick DiPietro (au cours de sa carrière), en début de semaine, j’ai cependant compris une chose : Si une organisation décide de ne pas tout dévoiler sur les opérations/blessures/rehabs de son gardien #1, on ne saura JAMAIS tout.

Faîtes l’exercice. Essayez de faire une liste chronologique des blessures subies par Rick DiPietro et de savoir avec précision la nature de chaque blessure et s’il y a eu opération ou non. Pas facile… En fait, pas faisable!

Revenons à Carey…

Et s’il s’avère qu’il n’a pas été opéré (et qu’il ne le sera pas non plus cet été), le Carey?

Aura-t-il guéri pour de bon sa maudite blessure récurrente au genou droit? #MerciChrisKreider

Pour l’instant, une seule personne a osé parler de possibilité de carrière terminée pour Carey Price. C’est parce que nous ne sommes pas rendus là.

Pas du tout ou pas encore? Je vais y aller avec pas du tout.

Je vais vous laisser, comme ça, ici, la fiche de Carey Price cette saison. 2 trucs ressortent : Il n’a pas joué beaucoup et il est cri****** dominant.


Le Canadien, ce n’est pas l’équipe de Carey, Tomas?

Pour l’instant, sachant que Price n’est pas sur le bord de revenir au jeu et que Ben Scrivens devrait refroidir bientôt, il serait peut-être intéressant de se remettre à perdre, les gars… Parce que si ça continue, le club va terminer entre la 9e et la 11e position dans l’Est, ce qui est probablement le pire des scénarios!

Il faut juste que le désespoir rattrape l’équipe et les chances d’obtenir un Matthews, Puljujarvi ou Laine augmenteront à nouveau…

PLUS DE NOUVELLES