betgrw

21 buts à ses 23 derniers matchs : Zach Hyman est la meilleure signature de l’été 2021

Les Oilers d’Edmonton nous ont tous fait vivre plusieurs émotions.

D’abord, avec Connor McDavid et Leon Draisaitl au sein de l’alignement et d’autres très bons joueurs, on s’attendait à une grosse saison de la part d’Edmonton.

Malheureusement, la formation albertaine a eu un début de saison en dents de scie, tout comme McDavid, qui prenait du temps à produire à un rythme auquel il nous a habitué.

Aussi, il ne faut pas oublier Jack Campbell, qui a été placé au ballottage et descendu dans la Ligue américaine dû à ses piètres performances. À l’été 2022, il a signé pour 5 millions de dollars par saison, pour cinq années, dans l’espoir de régler le fameux problème devant le filet.

À la mi-novembre, l’entraîneur-chef Jay Woodcroft a été congédié, pour faire place à Kris Knoblauch, qui fait très bien depuis son arrivée.

En effet, les Oilers avaient une fiche de 3-9-1 avec Woodcroft derrière le banc, et maintenant, Edmonton présente un dossier de 20-15-1, soit 17 victoires à ses 23 derniers matchs.

Non seulement McDavid a retrouvé son rythme habituel, mais il y a aussi Zach Hyman, qui est tout et encore plus pour les Oilers depuis l’arrivée de Knoblauch, selon Pierre LeBrun.

Comme le mentionne LeBrun, Hyman est une des meilleures signatures d’agents libres de la dernière décennie.

Il nous a toujours habitué à être placé dans la zone payante pour récolter les rondelles libres dans l’enclave, mais dernièrement, il a vraiment agrandi son arsenal pour inscrire plus de buts.

Il bouge plus, varie son placement devant le filet, passe devant le filet pour cacher la vue du gardien et se place pour dévier des rondelles ou prendre les retours de lancers.

À ses 23 derniers matchs, Hyman a inscrit pas moins de 21 buts, en plus d’amasser neuf mentions d’aide.

Incroyable. Il passe beaucoup trop sous le silence à mon goût, mais mine de rien, l’attaquant droitier est au quatrième rang des buteurs de la LNH, à égalité avec Artemi Panarin (25).

À ce rythme, Hyman pourrait aisément franchir le cap des 50 buts, lui qui est en route vers une saison de 58 buts (0.71 but par match).

Dans l’article de Daniel Nugent-Bowman sur The Athletic, ce dernier démontre à quel point l’attaquant de 31 ans défie la courbe de vieillesse chez les joueurs.

Plusieurs se disent que lorsqu’un joueur passe la trentaine, il commence à régresser, ce qui est logique, mais ça ne s’applique à tous les joueurs.

Comme disait Zach Hyman au site The Athletic, chaque joueur prend soin de son corps différemment.

« J’ai toujours détesté le terme pour dire qu’un joueur tombe d’une falaise quand il a 30 ans. Plusieurs joueurs régressent à 30 ans, mais rien ne t’empêche de devenir meilleur. » – Zach Hyman

Hyman a brièvement parlé de Sidney Crosby, qui connaît encore une fois une excellente saison, à 36 ans. L’an dernier, le capitaine des Penguins a amassé 93 points et il est maintenant à 41 points en 38 matchs.

Tim Thomas, Martin St-Louis et Brad Marchand sont aussi des joueurs mentionnés dans le texte qui ont connu de très bonnes saisons bien après avoir passé la trentaine.

Rappelons que Hyman a signé un contrat de sept saisons à l’été 2021, moyennant un salaire annuel de 5.5 millions de dollars.

Définitivement, cette signature a été bien meilleure que celle de Jack Campbell, mais il faut dire que ce n’est pas très dur à battre.

J’irais même jusqu’à dire que le #18 est la meilleure signature de l’été 2021.

On peut penser à Phillip Danault et Philipp Grubauer, qui ont signé avec une nouvelle équipe cet été-là, mais il y a aussi Frederik Andersen qui a été une bonne signature pour les Hurricanes de la Caroline, malgré les blessures dans son cas.

Outre l’apport à leur équipe respective, si on prend en considération le salaire annuel moyen de ces signatures, Hyman à 5.5 millions de dollars et ses 25 buts en 35 matchs font de lui la meilleure signature dans les agents libres.

Par contre, si on regarde la formation des Oilers, on est tous d’accord qu’ils ont grandement besoin d’un gardien de premier plan, ou du moins, plus de profondeur à la défense.

Quand l’équipe tente de régler le problème de gardien de but, on signe un Jack Campbell pour plusieurs saisons, pour finalement le faire jouer dans la LAH. Et je ne dis pas qu’il fait bien dans la Ligue américaine.

Cette signature fait clairement du bien aux Oilers, car Hyman était la pièce manquante sur le top-6 à l’attaque, mais ce n’est pas avec un jeune Stuart Skinner et Calvin Pickard que tu vas aller loin en séries.

À la date limite, il sera important pour Edmonton d’aller chercher au moins un bon vétéran dans les buts pour épauler Skinner et ainsi se donner le plus de chance possible de gagner la Coupe Stanley.

PLUS DE NOUVELLES