15 attaquants en santé dans une équipe : un fait rarissime (qui ne durera pas)

Nous sommes (enfin) le 12 octobre.

La saison de la LNH se mettra en branle ce soir avec deux matchs successifs. Les Penguins rendront visite au Lightning à 19h30, alors que le Kraken disputera le premier match officiel de son existence face aux Golden Knights à Vegas (22h00). Un duel d’expansions récentes…

Le Canadien amorcera sa campagne demain soir à Toronto (19h00), lui. Dominique Ducharme dirigera un entraînement complet vers 10h30 ce matin, avant de luncher et de prendre l’avion vers la capitale ontarienne.

On surveillera bien évidemment quelle place on aura réservée à Adam Brooks (#24) ce matin. Tout porte à croire qu’il sera le quatrième centre de l’équipe… mais se pourrait-il que l’on décide d’attendre un peu avant de l’envoyer dans la mêlée?

D’un côté, ça lui donnerait du temps pour bien s’acclimater à sa nouvelle équipe et au système de jeu du Canadien…

Mais d’un autre, affronter son ancienne organisation est toujours motivant pour un hockeyeur. Surtout trois, quatre jours après qu’elle t’ait signifié qu’elle ne tenait pas tant que ça à toi…

Certaines personnes aimeraient voir Brooks obtenir une place au sein du troisième trio. Elles voudraient même le voir en power play…

(Crédit: Capture d’écran/YouTube)

Si ça se produit, ce sera (très) mauvais signe pour le Canadien. Quand tu réclames un joueur au ballottage et que celui-ci dispute le match suivant – qui sera le premier de la saison – sur autre chose que la dernière paire ou le dernier trio, c’est que tu as un problème de qualité et de quantité à l’interne. Surtout quand ce ballotté vient de ton plus grand rival…

Perreault, Brooks, Lehkonen, Paquette (il est à 100 %), Poehling et Belzile se disputeront les trois postes sur la quatrième ligne. Qui aura la chance de jouer demain à Toronto? We’ll see.

Derrière, c’est relativement évident, alors qu’il n’y a que six défenseurs en santé (et Sami Niku qui s’approche d’un retour au jeu).

Revenons à Ryan Poehling…

On le répète depuis des jours, mais il a été incapable de prendre une poste qui lui était offert sur un plateau d’argent. La réclamation de Brooks, c’est un message et/ou un désaveu envers Poehling. Tu n’as pas su nous convaincre, mon grand… on aurait aimé ça que tu le fasses, mais ce n’est pas arrivé.

Je ne me souviens pas d’avoir vu une formation de 15 attaquants et six défenseurs actifs dans la LNH. Surtout pas pour amorcer la saison…

On est loin des standards d’usage ici. Cinq trios complets et en santé, ça ne se voit pas souvent…

Il faut comprendre que le Canadien a fort probablement gardé un attaquant ou deux de trop car une équipe qui utilise la LTIR dès le premier jour de la saison a avantage à voir le plus de salaire possible avec l’équipe au jour 1 de la saison. Ça lui procure une masse salariale effective plus élevée… donc plus de marge de manœuvre en cours de saison par la suite. Marc Bergevin et ses hommes devraient théoriquement procéder à une ou deux coupures au cours des prochains jours.

Impossible de ne pas s’imaginer que Ryan Poehling et/ou Alex Belzile seront ceux qui devront « payer ». Reste que pour l’instant, je suis loin d’être convaincu que Cédric Paquette est un NHLer à part entière…

Si Niku et Edmundson n’en ont pas pour longtemps sur la liste des blessés, le Canadien s’en sortira peut-être avec ses ressources actuelles. Cependant, si Edmundson ne progresse pas suite à son repos et que Niku demeure blessé (ou ne livre pas la marchandise), Marc Bergevin devra sérieusement évaluer l’option d’aller chercher un autre défenseur (via le ballottage ou le marché des transactions). Tu ne peux pas rouler longtemps à six défenseurs…

Surtout pas quand tu t’apprêtes déjà à disputer trois matchs en quatre soirs!

À noter que Poehling, Romanov et Caufield sont les joueurs du CH n’ayant pas besoin de passer 24 heures au ballottage avant d’être cédés au Rocket. Je vous ai dit que Poehling était en danger, right?

Quand Dominique Ducharme nous disait qu’il allait être là mardi… est-ce que ça signifiait de facto qu’il allait encore être là jeudi? Pas sûr…

Espérons que Jake Allen fera le boulot, que Samuel Montembeault saura jouer les seconds violons, que la défensive tiendra, que l’attaque compensera et que l’infirmerie se videra (et non qu’elle se remplira encore plus). Le Canadien est actuellement à un défenseur blessé supplémentaire d’une catastrophe…

PLUS DE NOUVELLES