Une meilleure répartition des quatre trios | Parenteau doit jouer sur le top-6 | Mise au point

Les problèmes du Canadien à l’attaque sont bien documentés et il appert que le 3e trio est le talon d’Achille. Lorsque comparé aux 29 autres 3e unité de la ligue, on observe qu’il figure parmi les pires en terme de points par match.

Jiri Sekac avait glissé une piste de réflexion, hier, pointant que sa ligne d’attaque se voyait confier trop de responsabilités défensives, si bien qu’elle n’avait plus d’énergie pour attaquer.

Les deux joueurs du CH ayant été employé au poste de 3e centre cette saison, Lars Eller et Jacob de la Rose, ont effectivement pris part à 60% des mises en jeu en territoire défensif. Dans de telles circonstances, la question suivante s’avère parfaitement légitime :

« Comment espérer une contribution offensive honnête de la part d’un trio utilisé strictement défensivement? »

Cette répartition des tâches s’expliquerait par le fait que Desharnais prenne presque 60% des mises en jeu en zone offensive, et ce, en jouant près de 17 minutes par match aux côtés de Pacioretty, ce qui laisse la grosse part de besognes défensives à Plekanec et Eller/DLR.

Or, à Tampa Bay, le 1er centre Steven Stamkos amorce 60% de ses présences à l’attaque ; Tyler Johnson, 56%. En dépit de cela, Valterri Filpulla commence presque autant de présences en territoire offensif et défensif. John Cooper parvient à cette répartition grâce au travail de son 4e pivot, Brian Boyle, qui prend 60% des mises en jeu dans sa zone en plus d’engranger une bonne douzaine de minutes par match.

 

On comprend mieux pourquoi Marc Bergevin a ciblé deux employés de soutien avant la date limite. Avec des joueurs relativement (mettre l’accent sur relativement) habiles comme Brian Flynn, Torrey Mitchell et Brandon Prust, Michel Therrien pourrait donner un peu de répit (défensif) au trio de Eller et De la Rose et confier un peu plus de temps de jeu et de responsabilités à sa quatrième unité. Loin de moi l’idée de défendre le manque de contribution du Danois, mais il n’en demeure pas moins qu’il existe une corrélation directe avec le déploiement et la production d’un joueur.

Il est vrai qu’un joueur doit créer sa propre chance dans une certaine mesure et que Plekanec, lui, réussit à produire dans des conditions semblables. Mais l’idée est de travailler avec lui et lui donner les outils pour l’aider à se relancer.

Je propose le retour de la fameuse EGG line. Par ailleurs, je ne déteste pas l’idée de Mathias Brunet d’insérer De la Rose sur un trio plus offensif un peu comme on avait fait avec Bournival l’an dernier.

Et vous?

PAP mérite une chance

On a là un bel exemple avec Pierre-Alexandre Parenteau. Il revient d’une longue absence après avoir souffert une commotion cérébrale pour finalement être utilisé sur…le 4e trio. Évidemment, sa contribution n’a pas plu à Therrien, car ce n’est pas un rôle qui sied à ses habiletés de construction de jeu et de contrôle de rondelle.

Comprenez-moi, je suis pour la méritocratie. Mais il faut évaluer ce que peut offrir X joueur dans des conditions favorables et dans un échantillon de temps de jeu tout aussi favorable avant de le punir.

Donnons-lui sa chance.  Laissons-lui la saisir ou l’échapper.

Mise au point
1. Luc Robitaille, jadis un lointain choix de 9e ronde, a maintenant une statue à son effigie au Staples Center! LIEN

2. Alex Ovechkin s’absente du match de ce soir, blessé au bas du corps. On devrait bientôt en savoir plus sur la sévérité de sa blessure. LIEN

3. L’Impact jouera le match aller des demi-finales de la ligue des Champions au Stade Olympique, le 18 mars prochain. LIEN

4. Connor McDavid est inhumain. 107 points en 40 matchs. Imaginez. LIEN

Je ne serais pas étonné qu’il coiffe Crosby dans un avenir pas si lointain…

5. Beau geste de Duncan Keith qui a fait la journée d’une jeune handicapée en l’aidant à marquer un but. LIEN

6. Richard Martel aurait été congédié en pleine séries éliminatoires. Ça alors! LIEN

7. David Desharnais n’est pas à son meilleur quand Therrien ne dispose pas du premier changement!

8. Une entrevue avec Gabe Polsky, le directeur du documentaire de l’Armée Rouge: LIEN

9. Nikolas Kobertsein développe ses talents offensifs avec sa nouvelle équipe.

10. Top-5: Situations urgentes. LIEN

11. Nikita Scherbak a un flair pour le spectacle! LIEN

12. Phil Kessel: parmi les 5 attaquants qui ont marqué le plus de buts dans les cinq dernières années, n’a pas manqué un match en cinq ans, a vaincu le cancer. Certains osent quand même se questionner : « Est-ce mal d’en demander plus? »

https://twitter.com/quinnesq/status/573587094607626241

13. Un papier sur la relation atypique entre Ted Nolan, l’entraineur des Sabres, et son fils Jordan Nolan, le joueur des Kings. LIEN

PLUS DE NOUVELLES