Une chance sur deux, un vol, des autographes et une grasse matinée

Ce n’est pas comment, mais combien.

Cette phrase résume à merveille le match du Canadien face aux Red Wings. Les Habs sont parvenus à l’emporter 3 à 2 hier soir… En disputant un match qui n’a convaincu personne. Mais bon, le CH a deux points de plus au classement ce matin… Et il est parvenu à reprendre sa place dans le top huit. #VéritableVol


(Crédit: NHL.com)

C’est bon pour le moral, comme le dit si bien La Compagnie Créole Guillaume LeFrançois.

Par contre, les Islanders ne sont qu’à un petit point du CH, avec trois matchs en main. Le CH n’a que 52 % des chances de prolonger sa saison au printemps.

On a pu voir des joueurs fatigués, autant physiquement que mentalement. Plus le match avançait, plus ça sautait aux yeux. Rappelons que le vol de l’équipe a été retardé et que les joueurs ont trouvé le sommeil au mieux vers 3h45 la nuit précédente. #PasFacile

Manque de jambes… Crampes au cerveau…

Mais on se répète, l’équipe est allée voler deux points à Detroit et on ne s’en plaindra pas.

Antti Niemi a connu un deuxième solide match consécutif, accordant encore une fois deux buts ou moins. Ce n’était pas toujours beau, mais on s’en fiche. Ce n’est pas ce qui compte.

Brendan Gallagher, Jeff Petry (devant papa) et Joel Armia ont trouvé le fond du filet. Armia et Petry se sont fait oublier dans l’enclave. Petry a enfilé son 9e but de la saison déjà.

Phillip Danault, Tomas Tatar (outre son revirement coûteux sur le premier but des Red Wings), Shea Weber et Jordie Benn ont aussi connu un bon match.

Weber, à l’instar de Juulsen et Deslauriers avant lui, avait une grille complète pour la période d’échauffement, mais il ne l’a pas gardée pour la rencontre. #Guerrier

Le visage du capitaine était loin d’être symétrique, il ne mangera pas de steak aujourd’hui. #Enflure

Weber a commencé le match à la gauche de Jeff Petry, avant d’immédiatement rentrer au banc. J’ai tout de même eu le temps de me questionner sur le plan de Marc Bergevin Claude Julien…

Jonathan Drouin a bien commencé et il a bien terminé la rencontre. Il a pris des hits pour l’équipe, ayant peut-être entendu les nombreuses critiques à son endroit hier. Cependant, on l’a beaucoup moins vu entre la 5e et la 55e minute… #Constance

Max Domi a disputé un 14e match de suite sans trouver le fond du filet. Ça commence à être long…

Drouin et Domi devront se réveiller tôt ou tard si le CH souhaite accéder aux séries éliminatoires.

Le power play montréalais a aussi connu toutes sortes de difficultés. Encore une autre rencontre sans marquer avec l’avantage d’un homme…

L’avantage numérique du CH va aussi devoir se mettre à fonctionner si l’équipe espère accéder aux séries.

Et Charles Hudon, comment s’est-il débrouillé? Il n’a pas joué beaucoup (8:25) et a connu une bonne séquence offensive. Sinon, il a été plutôt invisible. Il n’en a certes pas assez fait pour convaincre Claude Julien de faire de lui un régulier.

Au final, l’indiscipline (cinq pénalités mineures) aurait pu couler le Canadien. Domi notamment…

Heureusement, Niemi, Weber, Danault et compagnie veillaient au grain.

Ah oui… Personne ne s’est ennuyé de Jacob de la Rose durant la rencontre.

Et Carey Price a trouvé le moyen de faire plaisir à de nombreux partisans même s’il n’était pas en action.

Mercredi chez le Canadien

Le Canadien s’est envolé un peu avant minuit la nuit dernière en direction de St-Louis, où il y affrontera les Blues demain soir. Ils ont atterri dans l’Illinois vers 1h00 (Heure de Montréal).

Claude Julien a décidé de donner congé à ses hommes toute la matinée. Ils ont besoin de repos.

L’équipe s’entraînera vers 15h00 cet après-midi (Heure de Montréal). J’ose croire que l’avantage numérique – le pire de toute la LNH à l’heure actuelle – sera au menu. Il faut trouver un moyen de générer des one-timers de qualité avec l’avantage d’un homme. Shea Weber n’a qu’un point en 20 rencontres avec l’avantage d’un homme : un but. Ce n’est pas suffisant.

Si ça doit passer par quelqu’un d’autre que le capitaine, qu’on le fasse. Et qu’on le pratique!

Il sera intéressant de voir si le coach sera tenté de modifier une formation qui vient de lui procurer une victoire, mais qui n’a (vraiment) pas disputé un grand match. Nicolas Deslauriers, Kenny Agostino et Karl Alzner retrouveront-ils une place dans l’alignement?

Je serais surpris de voir Alzner en uniforme, mais bon…

À noter que le Canadien rentrera à Montréal après la rencontre de demain soir. Avec l’heure de décalage qu’il y a entre St-Louis et Montréal, vous pouvez parier qu’ils seront encore une fois au lit très tard. Ils DOIVENT trouver le moyen de bien récupérer ce soir. Pas de niaiseries dans les rues de St-Louis, OK?

Rappelons que l’Avalanche et son premier trio en feu seront les adversaires du CH samedi soir au Centre Bell.

PLUS DE NOUVELLES