Quatre journalistes/joueurnalistes ont durement critiqué Jonathan Drouin hier soir

Comme c’est souvent le cas, les fans du CH deviennent plus négatifs après une ou deux défaites. Surtout quand l’équipe jouait au Centre Bell et qu’elle n’est parvenue qu’à inscrire un petit but en deux rencontres…

Les fans… Les journalistes… Les médias… Tout le monde cherche un coupable.

C’est souvent Carey Price.

Hier, la cible facile est certes Jeff Petry. Sa fancy pass à l’aveuglette directement dans l’enclave a coûté un point ou deux au Canadien.

Mais après la rencontre, plusieurs journalistes (et joueurnalistes) ont défendu Petry… Pour s’en prendre à Jonathan Drouin. Qu’est-ce qu’ils reprochaient à Drouin? De ne pas s’impliquer physiquement… D’éviter les contacts… De refuser de prendre une mise en échec afin de récupérer ou conserver la rondelle… De trop vouloir jouer de façon fancy et de prioriser les jeux de dentelle…

Arpon Basu (TheAthletic), François Gagnon (RDS), Éric Fichaud (TVA Sports) et Jean-Sébastien Giguère (TVA Sports).

« Drouin ne veut pas payer le prix. Il refuse de prendre la mise en échec pour faire un jeu et tant qu’il ne fera pas ça, il ne connaîtra pas de succès. Je peux comprendre que Jonathan, ce n’est pas sa game, mais il y a quand même un minimum. » – Éric Fichaud

Êtes-vous aussi critiques que ces quatre membres de la confrérie médiatique sportive montréalaise?

Vrai que Jonathan Drouin n’a que 28 mises en échec en 43 rencontres…

Mais il a aussi 33 points depuis le début de la saison, soit le deuxième plus haut total de l’équipe après son coéquipier Max Domi.

Drouin pourrait-il en donner un peu plus physiquement par contre? Oui.

Pourrait-il accepter de prendre une mise en échec pour l’équipe quand ça compte? Assurément.

Reste qu’il a subi plusieurs commotions cérébrales et qu’il n’a certes pas envie d’imiter son ancien linemate Andrew Shaw, qui est à nouveau aux prises avec des maux de tête.

Jonathan Drouin est l’attaquant le mieux payé de l’équipe avec un cap hit de 5,5 millions $. Il n’a que 23 ans et il sera admissible à l’autonomie complète en juillet 2023. Il est en voie de connaître la saison la plus productive de sa carrière.

En rafale

– Charlie Lindgren ne semble pas prêt à revenir au jeu encore… Mais ça ne saurait tarder.

– Claude Julien n’a pas de problème avec la vengeance et le fait de se faire justice soi-même.

– Marc Bergevin a beaucoup de raisons de sourire suite au CMJ.

– Tant que ça?

–  Le conducteur du camion à l’origine de la tragédie de Humboldt a plaidé coupable.

PLUS DE NOUVELLES