Quel sort attend Blake Wheeler après la saison?

La dernière saison n’en a pas été une fructueuse pour les équipes canadiennes de la LNH, alors que seuls les Maple Leafs et les Jets de Winnipeg ont su se tailler une place de choix dans la danse du printemps.

En prévision de la campagne à venir, The Athletic a débuté une série sur l’état des forces pour chaque franchise située au Canada. Aujourd’hui, c’était le tour des Jets de Winnipeg de passer au peigne fin.

Dans cette analyse étoffée de Mutat Ares, un point a particulièrement soulevé mon attention : que faire avec le capitaine Blake Wheeler, qui vient de connaître la saison de sa vie? À 32 ans, il dispute la dernière année de son contrat actuel, mais à quel prix le DG de l’équipe, Kevin Cheveldayoff, doit-il le garder?

Il s’agit ici de projeter pendant combien de temps l’ailier saura se maintenir parmi l’élite dans le circuit Bettman. Si Wheeler ne voudra certainement pas imiter Joe Thornton et signer des pactes d’une saison de façon récurrente,  les Jets, eux, ne voudront probablement pas lui consentir une offre à long terme qui pourrait leur nuire lorsque viendra le moment de conserver le noyau de jeunes talentueux.

Car rappelez-vous… Jacob Trouba doit (encore) négocier un nouveau pacte l’été prochain, tout comme Kyle Connor et Patrik Laine.

Ce sera une situation à aborder avec doigté. Il est probable que Cheveldayoff voudra remercier l’âme de son équipe, pour services rendus, avec un pacte honorable, tout en projetant ce que Wheeler pourra donner de façon raisonnable sans que le contrat ne devienne un boulet, tout comme celui qu’a Henrik Lundqvist (en tout respect pour ce cerbère que j’ai toujours admiré).

Bref, le DG de la formation du Manitoba doit agir avec doigté s’il veut que son équipe poursuive sur la dernière saison et garder son équipe parmi les prétendantes aux grands honneurs. Et pour être franc, à voir son bilan depuis les dernières années, je ne suis pas inquiet.

En rafale

– Le Missouri commence à faire sa marque comme pépinière de jeunes talents.

– Est-ce que Duclair saura revenir en force sous la direction de John Tortorella?

– On jase mais… Le spécialiste des prospects pour The Athletic, Corey Pronman, fait actuellement son classement des équipes avec la meilleure profondeur en-dehors du club pro. Et le CH sera dans le top 10.

– Pekka Rinne en sera à sa dernière année de contrat et il y a son second, Juuse Saros, qui voudra démontrer qu’il peut occuper la chaise du premier gardien.

PLUS DE NOUVELLES