Pacioretty ignoré par Bergevin et Stastny repoussé par l’incertitude

P.K. Subban voulait jouer à Montréal pour le restant de sa carrière et s’était engagé à de grandes choses dans la communauté. Marc Bergevin l’a échangé.

Andrei Markov avait passé l’entièreté de sa carrière avec le Canadien et désirait poursuivre dans cette voie. Marc Bergevin n’a pas retenu ses services.

Max Pacioretty a réitéré à plusieurs reprises vouloir rester à Montréal, malgré la pression médiatique et les rumeurs constantes. Il désire élever sa famille ici.

Je crois qu’on connaît tous la suite probable.

Marc Bergevin, qui aurait ignoré son capitaine pendant des mois au courant de la dernière saison, alors qu’il connaissait des moments difficiles, fait tout son possible afin d’échanger le #67, présentement. Il ne veut même pas négocier de nouveau contrat avec lui.

Pourquoi ne peut-il pas s’entendre avec les joueurs qui veulent réellement évoluer pour le Tricolore, alors qu’il est si dur d’attirer des joueurs autonomes?

Le DG du Canadien a également eu des conflits avec Radulov et Galchenyuk, qui ont, du moins à un certain point, désiré rester à Montréal. 

Le dernier texte de Marc De Foy révèle plusieurs détails intéressants, dans cette histoire, qui font porter le mauvais chapeau au directeur général du Canadien ainsi qu’à l’organisation.

Les comms de l’équipe ne seront pas au tournoi de golf de sa fondation, le 28 août prochain, comme ils l’avaient été lors des années précédentes. On ne sait toujours pas si des dirigeants de l’équipe y seront, mais ça demeure pour l’instant très douteux. C’est signe de négligence, tout ça : l’équipe ne s’implique plus. Lorsque l’équipe se fout de son capitaine, il y a un problème…

Et puis entre Bergevin et Patch, ce serait presqu’une histoire personnelle (pour le DG du CH). Pacioretty a été ignoré pendant des mois par son propre patron. «On dit que Bergevin fait la vie particulièrement dure aux joueurs qui éprouvent des difficultés sur la patinoire.» 

Une équipe qui ignore son propre capitaine?

Je répète : comment veut-on attirer des agents libres lorsqu’on traite de façon si terrible nos propres joueurs?

De Foy a également eu la confirmation que Markov avait signalé son intention de revenir dans la LNH, mais que Bergevin avait décidé de rien n’entendre. Le #79 aurait fait passer son message par les joueurs de l’équipe directement.

Et l’une des informations les plus importantes qui démontrent à quel point ce dossier nuit à tout le monde…

Paul Stastny aurait aimé jouer à Montréal, mais Pacioretty lui a mentionné au téléphone qu’il ne savait même pas s’il serait encore avec l’équipe après la saison morte. Les deux joueurs possèdent une certaine chimie et Stastny lui avait passé un appel, lorsqu’il a su qu’il deviendrait agent libre. Il a rapidement changé d’idée en prenant compte de la situation.

Le Canadien aurait pu compter sur un centre #1 dès cette saison, mais Marc Bergevin a lui-même contribué à cette perte.

Ça en fait beaucoup, non?

Ça n’aidera pas la cause de Marc Bergevin, ces informations-là… Il se tire dans le pied.

En Rafale

– Jonathan Toews, très confiant.

– Une rare occasion de voir du basketball à Montréal.

– Une bonne décision d’Eugénie.

PLUS DE NOUVELLES