Mike Reilly est le candidat le plus susceptible de jouer à la gauche de Shea Weber (lorsqu’il sera en santé)

On parle beaucoup de Jesperi Kotkaniemi, de Matthew Peca ou encore de Jordie Benn Tomas Tatar depuis le début du camp d’entraînement, et avec raison.

Pourtant, il y en a un qui connaît une présaison d’enfer, mais dont on ne parle pas plus que cela : Mike Reilly.

Acquis du Wild du Minnesota lors de la dernière date limite des transactions, Reilly a plutôt bien performé en fin de saison dernière, récoltant 8 passes en 19 parties.

Lors de la période estivale, ce dernier avait démontré son envie d’être un joueur important en défense, notamment sur le jeu de puissance. Il était très confiant en vue de la campagne qui arrivait. 

Et il faut dire qu’il n’a pas déçu.

Hier, Reilly a été le deuxième défenseur le plus utilisé par Claude Julien (avec 22:48 de temps de jeu) juste derrière Jeff Petry. Il avait également été du match contre les Panthers, et il avait été le joueur ayant passé le plus de minutes sur la patinoire avec 23:52.

Claude Julien avait d’ailleurs louangé l’arrière de 25 ans, mercredi soir.

Son jeu de transition est très bon, tandis que son placement lorsqu’il est temps de défendre s’est nettement amélioré. Il joue de façon plus serrée, laissant moins d’espaces aux attaquants adverses.

D’ailleurs, Reilly ne se fait pas trop de soucis quant à savoir s’il débutera la saison à Montréal. 

Pour le moment, Reilly devrait commencer la saison aux côtés de David Schlemko, mais le premier cité pourrait très bien se retrouver à la gauche de Shea Weber, lorsque ce dernier reviendra au jeu.

Les paires en défense ressembleraient donc à cela :

Reilly-Weber

Alzner-Petry

Mete-Juulsen

On est d’accord : Reilly n’est pas un joueur de première paire. Il n’empêche que pour le moment, le duo Mete-Juulsen fonctionne bien tandis que Alzner et Petry semblent indissociables, à moins que le #27 soit remis aux côtés de Juulsen, mais ça ne semble pas dans les plans pour l’instant.

Et Reilly montre qu’il pourrait être très complémentaire à Shea Weber.

Bref, tout cela semble bien loin puisque le #6 ne reviendra pas avant le mois de décembre, et beaucoup de choses peuvent changer en 3 mois. 

Il n’empêche que Reilly est le candidat le plus susceptible de jouer à la gauche de Weber, lorsque ce dernier sera de retour de blessure, et ses performances le prouvent…

En rafale

– Mauvaise nouvelle pour l’Impact.

– Judge est un grand leader.

– C’est le cas de le dire.

– À lire.

PLUS DE NOUVELLES