Mike Babcock a la permission de discuter avec d’autres équipes: Marc Bergevin devrait l’appeler | Mes choix pour les trophées de fin de saison | En rafale

Bon vendredi tout le monde! Allez-vous profiter de cette température clémente pour sortir de la maison ou du travail un peu plus tôt?

On annonce la pluie demain…

Comme vous le savez peut-être, l’agent libre le plus convoité dans le monde du hockey cet été ne sera ni un avant, ni un défenseur et même pas un gardien de but! C’est plutôt l’entraîneur-chef des Red Wings Mike Babcock que plusieurs DGs tenteront d’obtenir au mois de juillet.

C’est un sujet chaud depuis l’été dernier, et Babcock n’aide pas sa cause avec des propos nébuleux à chaque fois qu’on le questionne à ce sujet. Or, aujourd’hui les Red Wings ont annoncé que Babcock aura la permission de discuter avec d’autres clubs pour un poste d’entraîneur-chef. Tout de suite, on assume qu’il voudra signer à Edmonton, Buffalo ou Toronto.

Je serais extrêmement surpris si les Leafs faisaient l’acquisition de Babcock. Je doute qu’un homme disposant des cartes de Babcock aille quelque part où il a une meilleure chance de gagner, du moins à long terme. Je crois plutôt que les médias torontois rêvent en couleur. #CentreDeLunivers

Ken Holland semble accepter qu’il y a une vraie chance qu’il perde celui qui est souvent considéré comme le meilleur coach au monde (qui n’a toutefois jamais reçu le Jack Adams, ridicule!) cet été. Mais les Wings se protègent quand même. Si une équipe signe Babcock durant la présente période de négociation, elle devra compenser Detroit avec un choix de repêchage.

Mais où se situe le Canadien dans tout ça? Est-ce que Marc Bergevin peut vraiment se permettre d’appeler Babcock alors que Michel Therrien cumule un dossier de 125-64-23 depuis le début de son deuxième séjour à Montréal? La question se pose!

Oui, la fiche de Therrien depuis les trois dernières saisons est excellente. Personne ne peut réfuter ce fait. Mais nous savons tous que le fameux « système » du tricolore, c’est Carey Price.

Presque tous les aspects du jeu qui ont le plus directement rapport au coaching sont délinquants chez le tricolore: l’avantage numérique ne fonctionne pas, le désavantage numérique connaît des déboires récemment, les sorties de zone sont chancelantes et on concède souvent plus de tirs et de chances à l’adversaire qu’on en obtient.

Pendant ce temps, les Wings concèdent peu de tirs à l’adversaire, et ont dû adapter leurs unités spéciales depuis le départ de Niklas Lidstrom. Detroit a fini avec le deuxième meilleur avantage numérique de la LNH cette saison, en dépit de plusieurs blessures à des joueurs clés (Datsyuk, Zetterberg). Ils ont terminé au milieu de la ligue au niveau de l’infériorité (17e), mais rappelez-vous que les Wings sont assez démunis en défensive. 

Bref, tout ça pour dire que Babcock réussit en dépit de plusieurs obstacles depuis les dernières saisons.

De plus, Mike Babcock a déjà remporté la Coupe Stanley (contre Michel Therrien) et a deux fois dirigé Équipe Canada vers une médaille d’or Olympique. Il connaît bien Carey Price et P.K. Subban. Il a étudié à McGill et a un très grand respect envers l’organisation du CH.

Ce serait une décision controversée, mais si j’étais Marc Bergevin, je n’hésiterais aucunement à le contacter pour jaser, question de tâter le pouls. 

Rien contre Therrien, mais Babcock est un meilleur entraîneur. Ce serait tout un coup et je crois que les partisans francophones pourraient l’accepter plus facilement que d’autres.

Mes choix pour les trophées de fin de saison 
Je voulais attendre jusqu’à ce qu’on annonce tous les nominés avant de me prononcer sur le sujet, et nous voici!

Je vais diviser la table en deux pour chaque trophée: celui que je vois comme favori, et mon choix personnel.

Trophée Hart: 
Nominés: Carey Price, Alex Ovechkin, John Tavares.

Favori: Carey Price

Mon choix: Carey Price

Carey! Carey! Carey! Sans blague, il mérite cet honneur complètement. Sans sa saison historique, le CH peut oublier les 50 victoires et le championnat de division. 

Ted Lindsay: 
Nominés: Jamie Benn, Alex Ovechkin, Carey Price

Favori: Carey Price

Mon choix: Carey Price

Benn pourrait recevoir des votes puisqu’il joue dans l’Ouest, mais j’imagine mal Price gagner le Hart et non le Ted Lindsay.

Trophée Vezina: 
Nominés: Devan Dubnyk, Carey Price, Pekka Rinne

Favori: Carey Price

Mon choix: Carey Price

Probablement la prédiction la plus facile à faire cette saison. Price était le meneur en victoires, pourcentage d’efficacité ainsi que la moyenne des buts alloués. Il a terminé deuxième au chapitre des blanchissages avec 9. Personne ne débatera ce choix. 

Trophée Norris: 
Nominés: Drew Doughty, Erik Karlsson, P.K. Subban

Favori: Erik Karlsson

Mon choix: P.K. Subban

Si le Vezina est un « slam dunk », le Norris constitue probablement la lutte la plus serrée parmi les honneurs individuels. À mon avis, le trophée appartenait d’emblée à Mark Giordano jusqu’à ce qu’il se blesse. Depuis c’est véritablement une course à deux entre Karlsson et Subban. Karlsson crée plus d’offensive, mais Subban a un jeu plus complet. Karlsson n’aura rien volé, mais je crois que Subban a eu une meilleure saison overall. Par contre je m’attends à voir Karlsson le prendre puisqu’on donne souvent ce trophée au défenseur ayant obtenu le plus de points. 

Trophée Selke: 
Nominés, Patrice Bergeron, Anze Kopitar, Jonathan Toews

Favori: Patrice Bergeron

Mon choix: Jonathan Toews

Bergeron et Toews semblent se disputer cet honneur chaque saison. Mon choix est Toews puisqu’il est le seul qui a pu aider son équipe à se rendre en séries. Oui, il joue sur une meilleure équipe, mais Toews joue un gros rôle en jouant des minutes dures face aux meilleurs éléments adverses et réussit néanmoins à produire de façon régulière. 

Trophée Calder: 
Nominés: Aaron Ekblad, Johnny Gaudreau, Mark Stone

Favori: Johnny Gaudreau

Mon choix: Aaron Ekblad

Gaudreau et Stone ont produit le même nombre de points, mais Gaudreau a un plus grand rôle avec les Flames et a joué de façon plus constante durant la saison. C’est pourquoi je crois qu’il peut gagner le Calder. Mon choix revient cependant à Ekblad qui a connu une saison simplement historique pour un défenseur de 18 ans. Ses 39 points sont deux de moins que Bobby Orr au même âge! 

Trophée Masterton: 
Nominés: Devan Dubnyk, Andrew Hammond, Kristopher Letang

Le favori: Kristopher Letang

Mon choix: Kristopher Letang

Dubnyk et Hammond ont tous les deux une belle histoire, mais le niveau avec lequel Letang était en mesure de jouer cette saison après son ACV d’il y a 15 mois le démarque du lot. J’espère maintenant qu’il puisse (encore) se remettre de la commotion cérébrale qu’il a subie en fin de saison. 

Trophée Adams: 
Nominés: Bob Hartley, Peter Laviolette, Alain Vignault

Le favori: Bob Hartley

Mon choix: Peter Laviolette

Aucun doute que l’honneur reviendra à Hartley. Les Flames ont connu une saison contre toutes attentes, se frayant un chemin en séries de peine et de misère. Mais, vraiment, les Flames sont dus pour une descente en enfer semblable à celle de l’Avalanche du Colorado la saison prochaine. Laviolette a aidé à changer l’identité de son club, tout en jouant du bon hockey de possession et une défensive étanche. Hartley va sûrement gagner, mais rappelez-vous que Patrick Roy a gagné la saison précédente. Croyez-vous vraiment que Roy est un coach d’élite?

En rafale
– Travis Yost tente de comprendre pourquoi l’offensive est tant à la baisse en séries. LIEN

– Est-ce qu’on place un peu trop d’importance sur les joueurs clutch? LIEN

– Les Wings peuvent très bien survivre sans Mike Babcock. LIEN

– Un regard analytique sur le but vainqueur de Tyler Johnson l’autre soir. LIEN

C’est l’erreur de Plekanec qui a parti le tout.

– André Deveaux cite l’autodéfense et une commotion cérébrale pour justifier son coup de hache en ligue suédoise. LIEN

N’importe quoi. Tu te fais menacer sur la glace? Parles-en aux arbitres et à ton équipe avant de jouer le cinglé. Ça ne justifie aucunement le coup de tomahawk que tu as servi à ton adversaire. 

–  Comment se fait-il que les séries de deuxième ronde ne soient pas plus serrées? LIEN

PLUS DE NOUVELLES