Maxime Comtois a défendu ses couleurs malgré une séparation de l’épaule

Cible de centaines de messages d’intimidation suite à un tir de pénalité raté, Maxime Comtois a fait parler de lui partout à travers la LNH. Le capitaine d’Équipe Canda Junior a été la source de nombreux articles dénonçant le manque de classe de nombreux amateurs de hockey qui étaient prêts à menacer un jeune homme de 19 ans pour ses performances sur la patinoire.

Non seulement ne méritait-il pas ces attaques, semblerait-il que Comtois jouait dans des circonstances plus difficiles qu’on ne le pensait.

Les Ducks d’Anaheim ont annoncé tard hier soir que le Québécois serait sur la touche pour une durée de 2 semaines en raison d’une séparation de l’épaule qui l’embêtait pendant le dernier tournoi.

Le Canada ne remportera pas l’or, cette année, mais peut tout de même être fier de l’effort de ses joueurs. On sait désormais que Maxime Comtois était embêté par une blessure considérable. Peut-être que l’opinion de ses détracteurs changera un peu. Il est un guerrier et ce n’est pas tout le monde qui aurait fait ce qu’il a fait.

Il sera intéressant de voir si d’autres joueurs verront une blessure être révélée aux yeux du grand public dans les jours à venir. On sait que certains (comme Jack Hughes) avaient raté des rencontres puisqu’ils souffraient de blessures, mais il est possible que d’autres n’en parleront qu’après le tournoi.

Dans tous les cas, le Championnat se termine aujourd’hui. Vous pouvez lire l’article de mon collègue Christian Matte à ce sujet : au moins un espoir du Canadien se couvrira d’or ce soir.

En Rafale

– Très bonne nouvelle pour celle qui a fait tomber Caroline Wozniacki et Venus Williams, notamment.

– À lire.

– En rappel.

– Une séquence importante et déterminante pour les Hurricanes.

PLUS DE NOUVELLES