CMJ 9 : Au moins un espoir du CH se couvrira d’or ce soir

Voilà! C’est aujourd’hui que le Championnat mondial junior va se conclure, après un tournoi enlevant qui a permis, pour les amateurs du Canadien, de constater que les derniers repêchages de Trevor Timmins laissent entrevoir un avenir prometteur.

Le collègue Wilson Salaun a très bien résumé le match entre la Russie et les États-Unis, où Cayden Primeau a transporté son équipe vers le match ultime.

L’autre demi-finale entre la Finlande et la Suisse a été réglée beaucoup plus rapidement. 4-0 pour la Finlande après moins de huit minutes jouées, leur adversaire a beau avoir lutté la pente était trop raide à remonter.

Jesse Ylonen a d’ailleurs été le premier à creuser la tombe des Suisses, grâce à l’échec-avant efficace de ses coéquipiers et empêcher la sortie de zone.

Ce que j’aime de Ylonen, c’est non seulement sa vitesse, mais aussi son positionnement très efficace.

Le seul joueur de la Suisse à avoir déjoué Ukko-Pekka Luukkonen, c’est l’attaquant des Remparts, Phillip Kurashev.

Et il y a eu également, ce coup très douteux…

D’ailleurs, quand certains commencent à se demander si la différence est si grande entre Jack Hughes et Kaapo Kakko… Voici pourquoi.

Le match de la médaille d’or sera donc, en quelque sorte, un affrontement entre les deux espoirs classés en tête pour le repêchage. J’adore!

Donc, aujourd’hui, le CMJ va débuter sa journée à 16h00 avec le duel pour la médaille de bronze, entre la Russie et la Suisse.

https://twitter.com/TSNHockey/status/1081400371606638592

En ronde préliminaire, les deux équipes se sont affrontées. La Suisse avait été dans le coup durant les 40 premières minutes, alors que c’était égal 3-3, avant de voir la Russie ouvrir la machine pour l’emporter 7-4. Saura-t-elle oublier la dégelée subie hier pour prendre sa revanche?

Ou nous verrons le meilleur pointeur chez les défenseurs dans le tournoi, Alexander Romanov, se rallier derrière les Kostin et Denisenko pour, à tout le moins, repartir avec une médaille au cou?

Finalement, c’est à 20h que la médaille d’or sera disputée.

Durant la ronde préliminaire, les États-Unis ont vaincu la Finlande par la marque de 4-1. Sur papier, les États-Unis sont favoris, surtout avec Primeau qui peak au bon moment et Ryan Poehling qui a pris les choses en main et a transporté l’équipe sur ses épaules.

Cela dit, il ne faut pas sous-estimer Jesse Ylonen et sa bande. Pour se rendre là, ils ont dû écarter le Canada et ensuite, même si ce fut facile, ceux qui ont fait tomber la Suède.

En rafale

– Pour ceux que ça intéresse (peut-être)… C’est le Kazakhstan qui a remporté les honneurs de la série 2 de 3 dans la ronde de relégation. Le Danemark aura inscrit en tout trois buts en six matchs… tous dans le même.


(Source : IIHF.com)

– Quand même, c’est un gros changement…

– Klim Kostin a fait son mea culpa pour ce geste, et c’est correct. Mais je comprends sa réaction. Tu te donnes corps et âme pour amener l’or dans ton pays et après une grosse défaite crève-coeur, recevoir cet honneur… Le moment était mal choisi, non?

– Mais pourquoi faire ça…

– Josh Brook est déjà de retour à Moose Jaw et reprend où il a laissé. Pourquoi on ne l’a pas vu davantage sur l’avantage numérique du Canada? Son entraîneur est pourtant Tim Hunter, il sait ce que son défenseur est capable de faire.

PLUS DE NOUVELLES