Mark Hunter abandonne sa chasse au poste de directeur général dans la LNH

Même si la nomination de Kyle Dubas semblait de plus en plus claire, à Toronto, à l’aube du départ de Lou Lamoriello, l’ancien du Canadien Mark Hunter demeurait dans l’espoir d’obtenir le poste de directeur général des Maple Leafs, après quatre ans dans la chaise d’assistant.

Malheureusement pour lui, non seulement ne l’a-t-il pas obtenu, mais son association avec la prestigieuse franchise a également pris fin de façon ordinaire lorsque Brendan Shanahan a refusé qu’il s’occupe du repêchage.

Le pire là-dedans, c’est que la clause échappatoire de son contrat l’empêchait d’être embauché par une autre équipe avant la mi-juillet.

Le frère de Dale Hunter a donc eu beaucoup de temps pour réfléchir, et il a finalement pris une décision. Il abandonnera sa chasse au poste de DG dans la LNH pour retourner avec les Knights de London, équipe dont il est propriétaire et vice-président.

Il avait déjà occupé ce poste, par le passé, bâtissant des équipes puissantes et produisant que des espoirs de qualité.

Aurait-il dû tenter sa chance avec une autre équipe? Peut-être. C’est sa décision. On ne peut pas vraiment la remettre en doute, surtout dans l’optique où il a choisi de faire ce qu’il a le plus aimé ; quelque chose de familier – et de famille.

Le score final est malheureusement pour lui en faveur de Dubas. Il a réussi à attirer Tavares à Toronto alors que Hunter n’a pas trouvé de travail valant la peine dans la LNH. 

La bonne nouvelle, comme mentionnée ci-haut, est qu’il sera heureux avec son équipe, dans la OHL.

On imagine que la porte ne sera pas fermée, si jamais une équipe de la LNH lui passe un coup de fil, dans quelque temps. Il a fait ses preuves partout et mérite réellement sa place dans le circuit Bettman.

En Rafale

– S’il le fait, le groupe d’attaquants des Flyers pourrait être extrêmement dangereux la saison prochaine.

– Plus qu’on ne le pense?

– Johnny Gaudreau y sera.

PLUS DE NOUVELLES