Les entraîneurs de la LNH limitent-ils la créativité? | Le mythe du défenseur défensif | Faire d’une pierre deux coups pour relancer l’attaque | Mes opinions sur tous ces sujets | Prolongation | Mise au point

La formule de ma chronique sera un tantinet différente, ce soir. Je vous partagerai mes opinions et analyses sur divers sujets au lieu de n’en analyser en profondeur qu’un seul. Un « 30 Thoughts » à la sauce DLC, si on veut.

Je me lance!

Prolongation
– Alerte rouge. Elliotte Friedman nous dit de surveiller Joffrey Lupul à l’approche du 2 mars. LIEN

Je vous fais le portrait du genre de joueur… Marqueur de 30 buts avec un coup de patin ordinaire lorsqu’il est en santé, ce qui veut dire près de 50% du temps. Impact de 5 millions sur la masse salariale jusqu’en 2017. Pratique un style fougueux et robuste. Le genre de style qui ne permet pas la même économie d’énergie que les autres joueurs de la LNH pouvant garder leur rythme de croisière jusqu’à la mi-trentaine. Lupul, qui est âgé de 31 ans, a « RISQUE » écrit en grosses lettres sur son front.

– Martin Leclerc se prononce sur la date limite des transactions. LIEN

– Gonchar en veut à Clarkson. LIEN

– Je suis persuadé que le retour de Parenteau fera un immense bien à l’attaque du CH. Avant qu’on ait eu vent de la gravité de sa blessure, j’écrivais sur les conséquences négatives que pourrait avoir son absence prolongée: LIEN

– Le beau parcours de Tomas Plekanec: LIEN

– Price est impérial depuis Sochi.

– Mark Mowers, un recruteur des Habs, épie les Devils et les Coyotes ce soir.

Mise au point
1.
Les Coyotes s’apprêtaient à échanger Zbynek Michalek avant qu’il ne se blesse au bas du corps. Il sera intéressant de voir s’il changera d’adresse avant la date limite en dépit des circonstances. LIEN

Michalek a un bâton actif en territoire défensif et bouge bien la rondelle. Il se veut un meilleur arrière numéro 4 que Gonchar, Gilbert et Emelin et ne coute pas si cher, sans pour autant être la meilleure option sur le marché. Il faut dire que Andrej Sekera et Jeff Petry font saliver bien des équipes…

Si Marc Bergevin réussit à mettre la main sur Sekera ou Petry, on pourrait peut-être parler du CH comme une équipe prétendante. Oui, ils sont bons à ce point là!

On parle beaucoup du besoin d’acquérir un attaquant top-6… Je comprends en quelque sorte cette nécessité puisque l’équipe n’accorde pas beaucoup de buts et en marque très peu, mais on oublie un principe fondamental du hockey moderne : le passage vers l’attaque opère avant tout par la défense. Les avants bénéficieront de plus de touches de rondelle et de plus temps en zone offensive si les défenseurs offrent une bonne qualité de relance et synchronisent bien leurs appuis, de même que leurs pinchs.

D’ailleurs, il faut défaire le mythe de « défenseur défensif » qui aide son équipe en bloquant beaucoup de tirs, en distribuant bon nombre de coups d’épaule ; bref en jouant bien dans son territoire sans la rondelle. Cette citation de Dave Tippett – sans conteste l’un des meilleurs entraineurs du circuit – veut tout dire.

2. Une tuile s’abat sur les Bruins : David Krecji manquera 4 à 6 semaines, blessé au genou gauche. Sentiront-ils l’urgence d’acquérir Chris Stewart ou Antoine Vermette? LIEN

Peter Chiarelli ferait une erreur en sacrifiant des pièces de sa formation pour un joueur de location. Une grave erreur, même. Leurs chances de gagner la Coupe sont pratiquement nulles avec Zdeno Chara et Milan Lucic en perte de vitesse. Le choix logique à long terme serait de maintenir le statu quo et se laisser glisser un peu plus bas dans le classement. La cuvée de 2015 en est une particulièrement forte.

3. Kimmo Timonen pourrait reprendre service dès samedi. Si tout se passe bien, le vétéran défenseur pourrait rejoindre une équipe qui bataillera pour la Coupe au printemps.


4. Wow. Tout simplement wow. Quel merveilleux papier de Igor Larionov, qui critique les mentalités des entraineurs à travers la LNH limitant la créativité des joueurs. LIEN

On ne peut que lui donner raison. Le conservatisme des bonzes de la LNH nous a fait passer à côté d’un Datsyuk ou d’un autre Patrick Kane. Les entraineurs du circuit sont presque tous d’anciens grinders et ils enseignent à leurs joueurs le style dont ils étaient capables de jouer. Résultat? Dump and chase machinal, allergie aux erreurs et à la prise de risques, matchs défensifs soporifiques. Bref, on impose des barrières au talent, imaginez-vous, et c’est la beauté du sport qui paye!

https://twitter.com/BurkieYCP/status/569973453601832960

Prenons en exemple Therrien… Ses équipes étaient reconnues pour « domper » systématiquement la rondelle même quand elles comptaient Crosby et Malkin dans leurs rangs. C’est ce qui a mené à son congédiement en 2009 :

Encore aujourd’hui, le CH n’est pas reconnu le moins du monde comme une équipe créative. Les joueurs appliquent une couverture très serrée et doivent beaucoup à leur gardien. Le brio de Carey Price ne permettrait-il pas, au contraire, de multiplier la prise de risques et demander davantange aux défenseurs d’appuyer l’attaque pour accentuer la pression dans le territoire adverse, là où aucun ne peut être marqué contre notre camp?

Mais Therrien est devenu un coach d’expérience qui a appris à gagner avec ce qu’il a sous la main.  Il faut lui donner ça! Remarquez que son équipe lance plus souvent au filet ces derniers temps et que les défenseurs appuient un peu plus l’attaque…

5. Benoit Groulx s’est rendu sur place au lieu où ses joueurs auraient dérapé. LIEN

6. Le compte-rendu des dernières rumeurs, par Martin Jarry. LIEN

7. Wayne Gretzky se mêle de politique! LIEN

8. Cal Clutterbuck se pensait dans le film Slap Shot! VIDÉO

9. Quelles équipes de la LNH ont sauté dans le train analytique? LIEN

Les Blackhawks seraient l’équipe qui les utilise le plus! Quenneville est très ouvert à cette nouvelle mode. #WiseGuy

10. Voyez les nouveaux masques de Lundqvist et Bishop: LIEN

11. Eh bien!

PLUS DE NOUVELLES