Le pire début de saison depuis 20 ans pour le club-école du Canadien

Nikita Scherbak a disputé son premier match de la saison hier soir (à Laval). Devant une tonne de recruteurs

Le résultat de cette rencontre? Une défaite de 2 à 1 du Rocket, une cinquième consécutive…

Et aucun point pour Scherbak, qui aura tout de même dirigé trois lancers au filet. Joël Bouchard a reconnu l’effort déployé par l’ancien premier choix du Canadien.

Qu’est-ce qu’il faut retenir de cette rencontre? Que le Rocket a dominé 18 à 0 au chapitre des tirs au but en troisième période, mais qu’il n’a été en mesure de marquer qu’un seul but…

Au total, ça s’est terminé 35 – 19 au chapitre des tirs au but. Ça va prendre plus de finition chez le Rocket.

Le power play devra aussi produire. 0 en 4 hier soir.

Depuis le début de la saison, le Rocket a obtenu 325 tirs et n’en a reçu que 198. Pourtant, il montre une fiche de 3-6-1. Autre preuve que le Corsi ne dit pas tout…

Le Rocket n’a marqué que 24 buts sur 325 lancers!

7 points en 10 rencontres, pour entamer la saison régulière, c’est le pire début de saison pour un club-école du Canadien depuis la saison 1998-99. #20Ans

Et Dieu sait qu’il y en a eu de mauvaises équipes au cours des 20 dernières années…

Certains croient qu’avec le trop grand nombre de buts accordés (vs les tirs reçus), le Rocket devrait lâcher un coup de fil à Simon Després. Je ne crois pas que Després soit la solution, sincèrement…

Revenons à Scherbak…

L’attaquant russe s’est dit heureux d’avoir renoué avec l’action après la rencontre, même s’il avoue avoir un peu manqué de jambes en troisième période.

Scherbak a aussi avoué ne pas savoir s’il allait être rappelé aujourd’hui, la semaine prochaine… Ou dans 13 jours!

Quand on vous disait que la communication entre Scherbak et le Canadien était déficiente. Claude Julien ne parle pas à Scherbak et celui-ci ne va pas vers son coach. Pourtant, on sait tous que la clé, c’est la communication…

Tout ce que Scherbak veut, c’est jouer.

Et tout indique qu’il disputera les deux matchs du Rocket ce week-end, vendredi et samedi à Laval (vs Comets de Utica).

Le Rocket n’a pas marqué plus de deux buts dans un match depuis le 19 octobre. Scherbak aidera-t-il ses coéquipiers (temporaires) à inscrire au moins trois filets?

Ah oui… Le 16 octobre dernier, Joël Bouchard a fait une sortie publique contre ses joueurs, après un entraînement où l’effort n’était pas à son goût.

Le Rocket a remporté son match le 17… Pour ensuite perdre les cinq suivants. Est-ce un hasard? Y a-t-il un lien ou une corrélation entre les deux? Je crois au hasard ici, puisque les joueurs du Rocket continuent de mettre l’effort et de dominer leurs adversaires au chapitre des tirs au but.

Avant le début de la saison, on fondait beaucoup d’espoir envers le Rocket. Un nouveau coach qui allait nous faire oublier Sylvain Lefebvre…

Une équipe qui, sur papier, semblait excellente…

Peu de blessés à Montréal et à Laval, donc peu de joueurs remplaçants…

Plusieurs joueurs à cheval entre la LNH et la AHL qui n’ont pas été réclamés au ballottage…

Malheureusement, pour l’instant, le Rocket n’a que trois petites victoires en 10 rencontres.

En rafale

– Nous sommes en novembre depuis ce matin. Oui, novembre, c’est le Movember, mais c’est aussi Noeudvembre, une campagne pour soutenir le cancer de la prostate.

Fun fact : Le 1er novembre, c’est la date à laquelle l’ordre du ballottage devient déterminé par le classement actuel, et non celui de la saison dernière.

– Le Canadien s’entraînera ce matin vers 11h00 à Brossard, en vue de son match de ce soir face aux Capitals. Il sera intéressant de surveiller si Byron et Juulsen auront une place dans la formation…

– Intense n’est même pas assez fort pour décrire ce partisan…

– Cette (non) feinte est toujours impressionnante!

PLUS DE NOUVELLES