Le groupe visant à amener une équipe à Seattle procède à une première embauche

Dave Tippett n’est pas un nom qui revient régulièrement dans les rumeurs lorsqu’un poste d’entraineur-chef est à pourvoir. Pourtant, son curriculum vitae est assez impressionnant. Ce n’est pas par manque de talent qu’il n’est plus entraineur-chef des Coyotes de l’Arizona, mais bien parce que ses divergences d’opinions avec John Chayka, le nouveau directeur-général, étaient trop fortes.

Onze saisons passées à titre de joueur dans la LNH – dont une avec l’unique Mario Lemieux – un trophée Jack Adams et une participation en finale de l’ouest avec des Coyotes ordinaires… on peut dire que Tippett a déjà vu neiger.

C’est justement pour cette raison que le groupe visant à obtenir une franchise de la LNH à Seattle a procédé à son embauche : il désire tabler sur son expérience afin d’ériger les fondations de l’équipe.

Tippett participera aux premiers battements d’ailes de la franchise. Il aidera à planifier l’instauration d’un club-école et d’un centre d’entrainement au départ. Plus le processus avancera, plus son savoir sera demandé. La possibilité de l’embaucher à titre de premier entraineur-chef de l’équipe n’est pas écartée…

L’ancien entraineur des Coyotes a indiqué qu’il n’aurait pas refusé une offre aussi unique, lui qui se dit excité à l’idée de participer aux fondations même d’une équipe sportive. Les récents succès des Golden Knights l’ont probablement aidé dans son processus de réflexion…

Cette embauche laisse entrevoir  que ce n’est qu’une question de temps avant que l’arrivée d’un 32ième franchise soit annoncée dans la LNH.

En Rafale

– Max Domi ne marquera pas beaucoup de buts, mais sera certainement très utile pour le Canadien.

– Les Capitals auraient déjà trouvé le successeur de Barry Trotz. Il s’agirait de l’assistant-entraineur Todd Reirden.

– Tom Brady se confie à Oprah.

– L’espoir de premier plan Bode Wilde n’ira pas à l’Université l’an prochain. Est-ce que cela affectera son rang de sélection?

PLUS DE NOUVELLES