Evgeny Kuznetsov : La mort de son frère et sa crainte de l’Amérique

Evgeny Kuznetsov est tout feu tout flamme cette année. Il a récolté 83 points en 79 rencontres régulières… Et il a 31 points en 23 matchs éliminatoires. En théorie, il pourrait mettre la main sur la Coupe Stanley et sur le trophée Conn-Smythe demain soir.

Kuznetsov a 26 ans, il joue au centre et il a été repêché en 1ere ronde (après Jarred Tinordi) en 2010. Il a fait le saut en Amérique du Nord en 2014 seulement…

On a parfois critiqué sa détermination et sa volonté, mais force est d’admettre que Kuznetsov a trouvé son chemin récemment. On est loin du gars qui avait complètement disparu durant les séries 2016…

Un (court) reportage sur son enfance s’est retrouvé sur le Web récemment. Le voici :

L’attaquant des Capitals a eu de la difficulté à s’adapter à la vie nord-américaine. Il ne parlait pas anglais.

Il a fait de Washington sa ville d’adoption, mais il a grandi en Russie… Et il sera toujours d’abord et avant tout un Russe.

Kuznetsov est né et il a passé ses premières années à Chelyabinsk, près de Moscou. Mais sa famille a décidé de quitter la Ville au début des années 2000 après que le frère aîné d’Evgeny ait perdu la vie durant les célébrations nocturnes. Evgeny n’avait que 11 ans lorsque c’est arrivé.

Il a eu beaucoup de difficulté à accepter et à comprendre la mort de son frère.

Sa famille a alors décidé de s’installer à Omsk afin de fuir la ville où cette tragédie s’était produite.

La famille a toutefois décidé de retourner à Chelyabinsk lorsqu’Evgeny a eu 17 ans. Il a alors commencé à porter les couleurs de l’académie mise sur pied par le Traktor (KHL).

Kuznetsov n’a décidé de venir à Washington que quatre ans après sa sélection, car il avait peur de la vie nord-américaine. Il avait peur du changement.

Mais Alex Ovechkin l’a notamment beaucoup aidé à se sentir chez lui en Amérique. Brooks Orpik aussi, que Kuznetsov considère aujourd’hui comme son meilleur ami.

Visiblement, Kuznetsov a pris la bonne décision. Et on voit bien sur la glace qu’il s’amuse!

Tout ça en ayant amassé 10 millions USD la saison dernière!

En rafale

– Alex Burmistrov passera (encore) la prochaine saison avec Andrei Markov.

– Pourquoi n’y a-t-il pas plus de coachs européens dans la LNH?

– Pierre Dagenais est toujours à la recherche de Mike Ribeiro.

– Si seulement le CH avait un autre choix de 1ere ronde…

– Certains clubs auront quasiment tout leur effectif à la Coupe du monde!

PLUS DE NOUVELLES