Début de l’ère John Herdman | 5-3-2 comme meilleure option?

C’est la pause internationale ce week-end dans le monde du foot. La majorité des équipes qui participeront à la prochaine Coupe du Monde en ont ainsi profité pour mettre de l’avant leur meilleur alignement, pour tester leur possible schéma en vue de la grande compétition qui aura lieu en Russie à partir de la mi-juin.

La MLS est évidemment la seule ligue qui poursuit ses activités durant cette pause, mais tout de même à demi-régime alors que seulement 10 équipes seront en action, et pas l’Impact de Montréal. Même s’il ne participe à aucune compétition cet été, le Canada affrontait ce matin la Nouvelle-Zélande en Espagne dans ce qui est surtout le premier match de la nouvelle ère John Herdman avec l’équipe canadienne.

Samuel Piette et Michael Petrasso ont relativement bien fait dans une victoire de 1-0 sur un but du torontois Tosaint Ricketts. La Nouvelle-Zélande n’est pas nécessairement une puissance du foot, mais ça demeure toujours bon pour la confiance d’aller chercher une victoire, peu importe l’adversaire ou les circonstances. Piette évoluait à son poste classique de milieu défensif, où John Herdman semble vouloir le jouer très bas et revenir aider ses défenseurs, ce que Piette fait toujours très bien. Petrasso évoluait, comme avec l’Impact, en tant que latéral droit, mais il est malheureusement sorti sur blessure en fin de première mi-temps, une décision qui semble avant tout préventive, espérons.

Raheem Edwards est de son côté entré en cours de match, où il a été utilisé en tant qu’ailier gauche. Ce doit commencé à être mélangeant pour le jeune canadien d’être promené de gauche à droite sur le terrain. Latéral gauche avec Toronto, ailier gauche avec la sélection canadienne et ailier droit avec l’Impact de Montréal… Visiblement, Edwards semble plus à l’aise du côté gauche. Si Rémi Garde l’utilisait surtout à droite pour combler un trou dans l’effectif en début de saison, est-ce que l’arrivée de Alejandro Silva, la bonne performance de Jeisson Vargas ou encore l’avènement du schéma 5-3-2 viennent changer la donne?

Plusieurs idées de schémas ont circulé cette semaine pour l’Impact, considérant la victoire contre Toronto et les deux nouvelles signatures de la semaine. Je suis personnellement un partisan de l’alignement à trois défenseurs centraux, considérant que l’Impact a actuellement les joueurs pour utiliser cette formation avec succès. Bien utiliser, elle peut donner lieu à du très beau foot, agréable à regarder autant qu’efficace.

Pour redonner un peu confiance à Edwards et surtout pour l’utiliser et en profiter à pleine capacité, pourquoi ne pas le replacer là où il était le plus dangereux l’an dernier en MLS? Il a la vitesse pour revenir bas aider ses défenseurs, tout comme il peut être dangereux offensivement et mieux se servir de son excellent pied gauche. À droite, il perd constamment une fraction de seconde pour se positionner afin de tirer de son pied gauche, ce qui le rend trop prévisible.

Évidemment, pour que cela fonctionne, Edwards devra en donner plus et devra démontrer qu’il a envie d’être ici et qu’il a envie de mouiller le maillot, ce qu’il n’a pas du tout fait jusqu’à maintenant. Il y a clairement une place pour lui dans cet alignement montréalais, mais c’est à lui de décider s’il veut la prendre ou non.

Sinon, ce schéma me semble bien et semble en phase avec ce que Rémi Garde a annoncé considérant Alejandro Silva. Il peut jouer sur l’aile droite autant que dans l’axe, et à cette position il aurait une plus grande liberté de combiner avec Nacho Piatti. Un début de réponse la semaine prochaine à Seattle !

DANS L’ABRI
– La première convocation en équipe nationale de John Herdman m’a surtout permis de découvrir Liam Millar, qui a joué les 90 minutes du match de ce matin. Âgé de 18 ans, Millar appartient au Liverpool FC en première ligue anglaise depuis déjà 3 ans et il fait très bien avec leur équipe U19 depuis le début de la saison. En 15 matchs, l’ailier a cumulé 7 buts et 6 passes décisives, dont un tour du chapeau à son tout premier match avec l’équipe.

Voué à un bel avenir, Millar pourrait devenir plus tôt que tard un régulier de l’équipe nationale canadienne et surtout un des piliers de cette équipe. Espérons qu’il saura éventuellement se tailler une place avec l’équipe première de Liverpool, où encore qu’il sera en mesure de se trouver une autre équipe en Angleterre. Offensif, intelligent balle au pied, il sera intéressant à suivre au courant des prochaines années. Retenez bien ce nom.

– C’est le 21 mai que Zlatan et le Galaxy débarqueront à Montréal pour y affronter l’Impact de Montréal. C’est clairement le joueur dont l’arrivée en MLS fait le plus de bruit depuis Didier Drogba, évidemment de par sa qualité mais également de par son caractère hors du commun. C’est un personnage, ce Zlatan, qui devrait être un fit parfait avec la ville de Los Angeles.

– Vous pouvez désormais devenir un patreon du Kan Football Club pour aussi peu que 5$ par mois. Cela permettra à Syd de continuer l’amélioration de son produit, de produire plus de contenu et, évidemment, de survivre! N’hésitez pas.

Commentez, partagez et suivez-moi sur Twitter et Facebook.

ALLONS!

PLUS DE NOUVELLES